Actualisé

GenèveLe Conseil d'Etat pour un congé paternité d'un mois

Le gouvernement du bout du lac s'est déclaré favorable au projet fédéral, mais voudrait aller encore plus loin.

par
jef
Le Conseil d'Etat souhaite favoriser le renforcement des liens affectifs entre les pères et leurs enfants.

Le Conseil d'Etat souhaite favoriser le renforcement des liens affectifs entre les pères et leurs enfants.

AP/Nataliaderiabina

Le Conseil d'Etat soutient le principe du congé paternité. Mercredi, il a annoncé s'être prononcé en faveur du projet fédéral visant à offrir deux semaines auprès de leur enfant aux nouveaux pères. Ce congé serait financé par le régime des allocations pour perte de gain, comme le congé maternité. Mais le gouvernement genevois «souhaiterait aller plus loin, jusqu'à quatre semaines», a indiqué la conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta. Pour cette raison, il préfère l'initiative populaire «Pour un congé de paternité raisonnable - en faveur de toute la famille».

A Genève, l'Etat accorde d'ores et déjà deux semaines de congé paternité à ses employés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!