Actualisé 26.09.2018 à 09:41

Affaire Maudet

Le Conseil d'Etat se met à nu devant la justice

Le gouvernement a décidé de jouer le jeu de la transparence dans le cadre de l'enquête sur le voyage à Abu Dhabi de Pierre Maudet.

de
mpo
Pierre Maudet devrait être entendu par la justice le 28 septembre.

Pierre Maudet devrait être entendu par la justice le 28 septembre.

Keystone/Salvatore di Nolfi

La levée de l'immunité de Pierre Maudet la semaine passée a permis à la justice de le convoquer en tant que prévenu le 28 septembre, a appris « Le Temps» Le Ministère public n'a néanmoins pas attendu pour avancer dans son enquête. Selon un article du quotidien, les procureurs en charge de l'affaire auraient fait une série de demandes au Conseil d'Etat. Ce dernier les aurait largement acceptées.

Ainsi, le gouvernement actuel aurait décidé de lever le secret de fonction de son précédent président, le PLR François Longchamp qui devrait s'expliquer sur sa connaissance du voyage à Abu Dhabi. Cette audition devrait avoir lieu après celle du prévenu. Le Conseil d'Etat aurait également livré à la justice «les archives de la messagerie électronique de Pierre Maudet et de certains chefs de service» sur les trois dernières années. Enfin, d'après le quotidien, des perquisitions auraient été menées afin d'éclaircir certaines questions, notamment celle du délai d'obtention d'une autorisation du bistrot l'Escobar, où Pierre Maudet a fêté ses quarante ans.

Le Conseil d'Etat, tout transparent qu'il ait décidé d'être, aurait tenu tout de même à mettre certaines conditions afin que la séparation des pouvoirs soit respectée.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!