Rega : Le Conseil de fondation réduit ses honoraires
Actualisé

Rega Le Conseil de fondation réduit ses honoraires

Le débat suscité par l'annonce du salaire du patron de la Rega a poussé le président du Conseil de fondation de la Garde aérienne suisse de sauvetage de tailler dans ses honoraires.

Ulrich Graf entend mener la Garde aérienne suisse de sauvetage hors des turbulences actuelles: il réduit ses honoraires à 15'000 francs par année avec effet immédiat, contre 90'000 francs actuellement. «L'indemnité de 90'000 francs annuels avait été fixée avant le début de mon mandat. Je constate qu'elle a suscité un débat public», a-t-il annoncé dimanche à travers le service de presse de la Rega.

Considéré comme obsolète, le règlement concernant les indemnités pour le président du Conseil de fondation avait été adapté en 2004. Le président d'alors était Albert Keller, tandis qu'Ulrich Graf y siégeait en tant que simple membre, tout comme le patron actuel de la Rega Ernst Kohler.

Selon le règlement de 2004, les membres du Conseil de fondation touchent 900 francs par journée de séance, plus 2000 francs par an ainsi que 1000 pour les frais. Les membres du comité du Conseil de fondation reçoivent eux 8000 francs et 2000 pour les frais.

Ulrich Graf espère désormais que la Rega puisse «à nouveau s'adonner dans la sérénité à ses activités connues».

Mercredi, on apprenait que la Rega renonce au label de certification ZEWO. A ce propos, des voix s'étaient élevées pour critiquer le montant des salaires du Conseil de fondation et de la direction.

Cédant à la pression publique, le CEO Ernst Kohler était alors sorti de l'ornière: le directeur, le médecin-chef et le chef des finances touchent des salaires compris entre 250'000 et 440'000 francs, avait-il annoncé. A cela s'ajoutent des primes pouvant atteindre 13,6% de ce montant. (ats)

Ton opinion