Actualisé 09.01.2009 à 06:04

Gaza

Le Conseil de sécurité de l'ONU demande un cessez-le-feu immédiat

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté jeudi une résolution demandant un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza et un retrait complet de l'armée israélienne de l'enclave palestinienne.

Les Etats-Unis se sont abstenus lors de ce vote.

La résolution appelle «à un cessez-le-feu immédiat, durable et totalement respecté, qui doit conduire à un retrait des forces israéliennes de Gaza». Elle demande aussi à des mesures pour faire cesser la contrebande d'armes entre l'Egypte et la bande de Gaza ainsi qu'à une réouverture des points de passage menant au territoire palestinien.

Le texte appelle enfin à «un approvisionnement sans entraves» et une distribution de l'aide humanitaire à Gaza alors que les combats qui durent depuis 14 jours ont fait 765 morts palestiniens, dont de nombreux civils.

Ce vote fait suite à plusieurs jours d'intenses tractations entre les ministres des nations arabes et les puissances occidentales à l'ONU, dont les Etats-Unis, la France et la Grande- Bretagne.

Les Etats-Unis se sont abstenus. Ils souhaitent voir ce qui peut émerger de l'initiative de médiation du président égyptien Hosni Moubarak, a expliqué la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice.

Malgré cette absention, ils ont affirmé soutenir le texte, a ajouté Mme Rice qui a eu plusieurs entretiens téléphoniques avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert et s'est entretenue avec le président américain George W. Bush juste avant le vote.

Pour les Britanniques qui ont largement contribué à l'élaboration de ce texte, la résolution montre «un véritable consensus sur une série claire d'ojectifs», a dit David Miliband. En l'adoptant, les Nations unies ont su «s'exprimer haut et fort, avec autorité et sans équivoque», a ajouté le ministre des affaires étrangères.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!