Fonds marins: Le Conseil des Etats pour mieux les protéger
Actualisé

Fonds marinsLe Conseil des Etats pour mieux les protéger

En modifiant la loi sur la navigation maritime sous pavillon suisse, les Chambres fédérales ont donné au gouvernement la compétence d'adhérer à des conventions de l'Organisation maritime internationale (OMI).

La chambre haute a rallié la Suisse aux efforts internationaux pour protéger la vie sous-marine.

La chambre haute a rallié la Suisse aux efforts internationaux pour protéger la vie sous-marine.

La Suisse va participer aux efforts internationaux en vue d'améliorer la protection de l'environnement marin. Après le National, le Conseil des Etats a donné mercredi son accord à l'unanimité à la ratification de quatre conventions internationales. Les conventions plus politiques, par exemple sur la piraterie, continueront en revanche d'être soumises au Parlement.

Il est nécessaire d'adhérer aux conventions de l'OMI pour faire face à l'augmentation des transports de passagers et de marchandises en haute mer. Les textes règlent la sécurité et la protection de l'environnement, a souligné le ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter.

Les armateurs suisses soutiennent l'adhésion à ces conventions d'ordre technique. En s'y ralliant, la Suisse évitera à sa flotte marchande de 41 navires commerciaux d'être désavantagée face à celles d'autres pays. Les quatre traités portent sur diverses mesures destinées à éliminer des sources de pollution émanant des navires. (afp)

Ton opinion