Affaire UBS: Le Conseil fédéral aurait délibéré en secret
Actualisé

Affaire UBSLe Conseil fédéral aurait délibéré en secret

Le Conseil fédéral n'a, semble-t-il, pas tenu de procès-verbaux sur l'affaire UBS, a révélé la RSR, mardi soir, sur son site internet.

Cette absence de procès-verbaux, entre août 2008 et février 2009, pourrait ainsi prétériter une hypothétique enquête d'une commission parlementaire. Celle-ci pourrait d'ailleurs être annoncée lors de la séance du mois de mars des Chambres fédérales.

Selon l'enquête de la RSR, le Conseil fédéral aurait décidé, en août 2008, que toutes les discussions concernant l'UBS resteraient secrètes. Et donc qu'elles ne figureraient sur aucun PV. Le Département fédéral des finances n'a d'ailleurs rédigé que peu de documents écrits dans cette affaires, craignant des fuites.

Interrogé dans l'émission radiophonique Forum, le président du Parti socialiste Suisse, Christian Levrat, a souligné que: «Si ces informations sont avérées, ce n'est pas très malin du Conseil fédéral. Cela renforce le sentiment d'improvisation que l'on avait déjà. Même si ce n'est pas dramatique en soi.»

Le conseiller national libéral-radical genevois, Hugues Hiltpold, estime pour sa part que «si le Conseil fédéral l'a vraiment fait, c'est pour éviter le risque de fuite. C'est pour de bonnes raisons. L'important, c'est que la lumière soit faite».

Mardi, l'UBS a annoncé boucler dans les chiffres noirs.

(20 minutes)

Ton opinion