CoronavirusLe Royaume-Uni élargit sa campagne de vaccination

Suivez en direct toute l'actualité liée au coronavirus en Suisse et dans le monde.

Ton opinion

Lundi, 18.1.2021
07:04

St-Moritz: deux hôtels placés en quarantaine

Les autorités sanitaires du canton des Grisons ont placé mardi deux hôtels de St-Moritz en quarantaine. Les écoles et écoles de ski de St-Moritz resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. Le port du masque est désormais obligatoire dans toute la municipalité.

04:54

L’Australie ne rouvrira probablement pas ses frontières en 2021

L’Australie ne devrait pas rouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers en 2021, et ce en dépit des campagnes de vaccination qui vont progresser dans le monde entier, a estimé lundi un haut responsable australien de la Santé.

Secrétaire au département de la Santé, Brendan Murphy est un des principaux conseillers du gouvernement. Il a jugé qu’il ne fallait pas espérer en 2021 le retour d’une circulation fluide aux frontières. «Je pense que nous aurons encore pendant la majeure partie de l’année d’importantes restrictions aux frontières», a-t-il dit à la chaîne ABC.

«Même si une grande partie de la population est vaccinée, nous ne savons pas si cela empêchera la transmission du virus. Et il est probable que les mesures de quarantaine demeureront encore quelque temps.» Conséquence de ces restrictions, des dizaines de milliers d’Australiens restent coincés à l’étranger. Ceux qui rentrent doivent s’acquitter d’environ 3000 dollars australiens (2060 francs) pour leurs 14 jours de quarantaine en hôtel.

01:07

Quinzième match reporté en NBA

La ligue nord-américaine de basket (NBA) a annoncé le report du match prévu ce dimanche entre Oklahoma City et Philadelphie à cause du coronavirus, les Sixers n’ayant pas suffisamment de joueurs disponibles alors qu’un minimum de huit est requis.

Cette rencontre est la quinzième reportée depuis qu’a débuté il y a bientôt un mois la saison régulière de la NBA, dont les protocoles sanitaires ont été resserrés en milieu de semaine passée.

Dimanche, 17.1.2021
23:38

Le Royaume-Uni élargit sa campagne de vaccination

Le Royaume-Uni, quie déplore le plus lourd bilan en Europe avec plus de 89'000 morts, élargit lundi sa campagne de vaccination aux plus de 70 ans, au moment de l’entrée en vigueur de la quarantaine imposée à tous les arrivants face aux nouveaux variants.

Jusqu’alors dirigée vers les plus de 80 ans, les résidents des maisons de retraites et leurs soignants, ainsi que les personnels de santé en première ligne, la vaccination s’élargit dès lundi aux plus de 70 ans et aux personnes extrêmement vulnérables, a annoncé le ministère de la Santé.

22:35

Une centaine de manifestants anti-restrictions arrêtés à Amsterdam

Une centaine de manifestants ont été arrêtés dimanche lors d’un rassemblement à Amsterdam où quelque 2000 personnes protestaient contre les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et contre le gouvernement néerlandais, qui a démissionné vendredi.

Les manifestants se sont rassemblés dans l’après-midi sur la Museumplein, au centre de la capitale néerlandaise, suivant un appel lancé sur des réseaux sociaux: «Ne votez plus jamais pour le cabinet Rutte!".

Les manifestants, dont beaucoup ne respectaient pas les mesures sanitaires imposées, ont été expulsés par la police notamment grâce à des canons à eau, a indiqué la municipalité d’Amsterdam dans un communiqué.

20:16

Le Brésil approuve les vaccins AstraZeneca et CoronaVac

Le régulateur brésilien a approuvé dimanche l’utilisation en urgence de deux vaccins contre le Covid-19, le britannique d’AstraZeneca et le chinois CoronaVac, les deux premiers à obtenir le feu vert au Brésil, où la pandémie a déjà fait presque 210'000 morts.

Cette autorisation annoncée par le régulateur Anvisa a permis de lancer la campagne de vaccination au Brésil. Elle utilisera dans un premier temps le CoronaVac, produit par la firme chinoise Sinovac en collaboration avec l’institut brésilien Butantan, seul vaccin disponible pour le moment dans le pays.

C’est une infirmière de Sao Paulo âgée de 54 ans qui a été dimanche la première personne vaccinée contre le Covid-19 au Brésil, a constaté l’AFP.

Le vaccin chinois CoronaVac est développé en partenariat avec l’Institut Butantan de Sao Paulo, tandis que le vaccin d’AstraZeneca/Oxford est produit à Bombay par le laboratoire Serum en partenariat avec la Fondation Fiocruz du ministère de la Santé brésilien.

20:09

Cent millions de doses de vaccin en 100 jours, l'ambitieux objectif de Biden

L’objectif du nouveau président américain d’injecter 100 millions de doses du vaccin contre le coronavirus lors des 100 premiers jours de son mandat est «faisable», a estimé dimanche Anthony Fauci, qui va devenir le conseiller principal de Joe Biden sur le Covid-19 après avoir été celui de Donald Trump.

«La faisabilité est tout à fait claire», a insisté, sur la chaîne NBC, le Dr Fauci, visage de la lutte contre le virus aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie. «Il n’y aucun doute là-dessus. C’est faisable.»

Si deux vaccins ont été mis au point, testés et validés par les autorités de santé en un temps record, le rythme de la vaccination, jugé trop lent, est critiqué aux Etats-Unis.

Selon les Centres de contrôle des maladies, la principale agence fédérale de santé publique des Etats-Unis, 31,1 millions de doses ont déjà été livrées, mais moins de 40% ont été administrées (12,2 millions).

17:27

L’Inde satisfaite du début de la campagne de vaccination

Le début de la campagne de vaccination en Inde contre le Covid-19 a été une réussite avec plus de 224.000 personnes qui ont reçu une dose depuis samedi, s’est félicité dimanche le ministère indien de la Santé, mais l’un des vaccins utilisés suscite l’inquiétude d’une partie de la population.

La deuxième nation la plus peuplée de la planète compte vacciner 300 millions de personnes, soit presque l’équivalent de la population américaine, d’ici juillet, dans le cadre de l’une des plus grandes campagnes de vaccination au monde.

16:01

Le Brésil examine la possibilité d'autoriser deux vaccins

L’Agence brésilienne de surveillance de la santé ( ANVISA) était réunie dimanche à Brasilia afin de décider si elle autorise deux vaccins rivaux contre le Covid-19: le britannique d’AstraZeneca fabriqué en Inde et le chinois CoronaVac, développes tous deux en partenariat avec le Brésil.

Cette réunion, qui a commencé à 14H00 et devrait durer cinq heures, intervient en plein bras de fer entre le président brésilien Jair Bolsonaro et le gouverneur du puissant Etat de Sao Paulo, Joao Doria, rivaux pour prendre la tête de la campagne de vaccination dans ce pays de 212 millions d’habitants où la pandémie a déjà fait près de 210'000 morts.

14:38

Belgique: deux tiers des résidents d’un EMS contaminés par un variant

Les deux tiers des résidents d’une maison de retraite dans le nord-ouest de la Belgique, soit 75 personnes, ont été contaminés par le variant britannique du Covid-19, a-t-on appris dimanche auprès du maire de la commune flamande de Houthulst.

Au total 128 personnes dans cette ville de 10'000 habitants ont été testées positives à ce variant, a indiqué Joris Hindryckx à l’AFP, précisant avoir eu les résultats ce dimanche et confirmant des informations de presse.

L’origine de la contamination n’est pas encore déterminée, mais il s’agit a priori d’une «source indirecte», aucune personne connue n’ayant séjourné au Royaume-Uni, selon le maire.

14:32

Israël: les prisonniers palestiniens seront vaccinés

Les autorités carcérales israéliennes ont annoncé dimanche la vaccination rapide contre le Covid-19 de l’ensemble de ses prisonniers, y compris quelque 4400 Palestiniens, après des demandes répétées de la justice, d’ONG et de responsables palestiniens.

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Amir Ohana, avait récemment suggéré que les prisonniers n’allaient pas être vaccinés contre le coronavirus à l’heure où l’Etat hébreu accélère sa campagne de vaccination. Ces propos ont été critiqués par le procureur général, Avichai Mandelblit, qui a jugé cette mesure «illégale» selon la presse locale.

Dimanche, les autorités carcérales israéliennes ont indiqué dans un communiqué «qu’après la vaccination du personnel (...) les vaccinations des détenus commenceront dans les prisons conformément au protocole médical et opérationnel établi par l’autorité pénitentiaire».

14:14

Près de 200'000 vaccinés en Inde

La vaccination contre le nouveau coronavirus franchit une nouvelle étape dans le monde avec près de 200'000 vaccinés en Inde et une accélération des campagnes en Europe, où des responsables se voulaient rassurants sur les délais de livraison.

L’Inde, deuxième nation la plus peuplée de la planète avec 1,3 milliard d’habitants, a vacciné samedi plus de 190'000 personnes au cours d’une première journée. En même temps, la France va lancer lundi sa campagne «grand public» et l’Espagne administre une deuxième dose.

13:16

Au moins 2'022'740 morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2'022'740 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 12h00.

Plus de 94'450'660 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 57'561'300 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 395'851 décès pour 23'758'856 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

13:09

Tessin: 500 élèves et 70 professeurs placés en quarantaine

Le Département de la santé et des affaires sociales (DSS) et le Département de l'éducation, de la culture et des sports (DECS) tessinois ont annoncé ce dimanche que la totalité du collège Morbio Inferiore ont été placés en quarantaine. Cela représente quelque 500 élèves et 70 enseignants. Les cours se poursuivront en ligne jusqu'au 29 janvier.

Treize cas positifs de Covid-19 ont été trouvés dans l'institut, dont au moins deux attribuables à la variante anglaise du virus, indique le canton dans un communiqué.

12:27

L’Autriche prolonge son confinement par crainte du variant

L’Autriche va prolonger son troisième confinement au moins jusqu’au 8 février en raison du variant du coronavirus repéré initialement en Grande-Bretagne, qui gagne du terrain, a indiqué dimanche le gouvernement, alors que le mécontentement augmente.

«Notre objectif est de rouvrir les commerces, les prestations de service et les musées le 8 février», au lieu du 25 janvier comme initialement prévu, a déclaré le chancelier conservateur Sebastian Kurz.

«Pour les écoles, cela signifie aussi un retour en classe par petits groupes» à partir de cette date, a-t-il ajouté devant des journalistes. Ce pays d’Europe centrale avait décidé de se confiner une troisième fois après Noël et le gouvernement avait auparavant annoncé un retour des écoliers en classe avant la fin du mois de janvier.

12:24

L’Espagne commence à administrer la deuxième dose

L’Espagne a commencé à administrer dimanche la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19 aux personnes prioritaires qui avaient déjà reçu une première dose en décembre, ont rapporté plusieurs chaînes de télévision.

Une dame âgée de 85 ans, Leocadia Peña, résidant dans une maison de retraite en Catalogne (nord-est), a été l’une des premières, selon les images de la chaîne de télévision catalane TV3. Elle avait déjà été l’une des premières à recevoir une première dose le 27 décembre, au début de la campagne de vaccination en Espagne.

Six autres régions commençaient ce dimanche à administrer une deuxième dose, selon la chaîne de télévision publique TVE, les autres régions devant le faire à partir de lundi.

11:11

L’Inde «satisfaite» du début de sa campagne de vaccination

Le début samedi de la campagne de vaccination en Inde contre le Covid-19 a été une réussite avec plus de 190'000 personnes qui ont reçu une dose, a annoncé le ministère indien de la Santé, mais l’un des vaccins utilisés suscite l’inquiétude d’une partie de la population.

La deuxième nation la plus peuplée de la planète compte vacciner 300 millions de personnes, soit presque l’équivalent de la population américaine, d’ici juillet, dans le cadre de l’une des plus grandes campagnes de vaccination au monde.

«Nous avons eu des retours encourageants et satisfaisants au premier jour», a déclaré samedi le ministre indien de la Santé Harsh Vardhan à ses homologues dans les Etats indiens. «Ce vaccin va en effet être un "Sanjeevani" (sauveur de vies)», a-t-il ajouté.

11:04

La France «réticente» au sujet d'un passeport vaccinal européen

La France est «réticente» sur la mise en place d’un passeport vaccinal communautaire, estimant que la question ne doit pas être au menu du Conseil européen de la semaine prochaine, selon son secrétaire d’Etat aux Affaires européennes.

«Nous sommes très réticents», a déclaré dimanche Clément Beaune sur la radio France Info. «Si on parle d’un papier, un document qui vous autorise à voyager en Europe, je crois que c’est très prématuré», a-t-il ajouté.

«C’est un débat qui n’a pas lieu d’être et ce serait choquant, alors qu’on débute encore partout cette campagne de vaccination en Europe, qu’il y ait des droits plus importants pour certains que pour d’autres. Ce n’est pas notre conception de la protection et de l’accès aux vaccins».

Le chef du gouvernement grec avait appelé mardi l’Union européenne à adopter un certificat «standardisé» de vaccination pour donner un coup de pouce à l’industrie du tourisme, terrassée par la pandémie du coronavirus.

09:11

Suisse: moins de doses de vaccin pour les cantons trop lents?

Alain Berset et les directeurs cantonaux de la santé publique souhaitent une accélération du processus de vaccination, selon un communiqué publié samedi. Car il apparaît aujourd’hui que certains cantons n’étaient pas encore en mesure de faire bénéficier rapidement leur population du vaccin. Ceux-ci pourraient par la suite recevoir moins de doses, selon la «NZZ am Sonntag».

Les cantons de Vaud et du Valais, qui n’ont administré qu’un quart des doses en stock dans leurs pharmacies cantonales, sont à la traîne. Et le canton de Zurich ne prévoit d’utiliser la moitié du sérum fourni d'ici la fin du mois seulement.

Cependant, le pays compte aussi de bons élèves: «Dans certains cantons, nous avons des résultats exceptionnels, par exemple au Tessin», déclare à la «NZZ am Sonntag» Nora Kronig, vice-directrice de l'Office fédéral de la santé publique. Elle ne se prononce pas sur les conséquences possibles pour les cantons retardataires.

09:09

Fermer les écoles en Suisse? La question divise

Fermer les écoles dès le niveau secondaire 1 n’est plus un tabou pour la conseillère fédérale Viola Amherd. Cela au vu de l’évolution inquiétante de la pandémie, dit la cheffe du Département de la défense, de la protection de la population et du sport, dans une interview à la «Schweiz am Wochenende».

Soulignant que la situation était «très sérieuse», la Valaisanne a indiqué qu’il lui importait que la Suisse agisse désormais à temps et non pas «en courant après les événements». Une allusion aux couacs passés du Conseil fédéral?

Quoi qu’il en soit, la Task Force avait renforcé encore sa position pour le maintien des élèves en classe la semaine passée, notamment à travers Stefan Wolter, membre récent de la Task Force et directeur du Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation.

Mais des voix dissonantes se sont fait entendre au sein même du comité d’experts. L’épidémiologie Marcel Tanner exige ainsi plus de tests de détection du Covid-19 dans les écoles primaires, et plus d’école à distance pour les élèves plus âgés là où c’est possible.

441 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

30 ans effrayé à mort par le terrifiant Covid 19

26.10.2020 à 00:34

j'ai 30 ans mais je dois vous avouer que je flippe ma race rien que de penser à ce que ce terrifiant virus pour faire avec moi! Pensez vous que c'est normal, que je suis normal?

On enlève son masque de devant les yeux

25.10.2020 à 23:44

Quel sera le premier des six côtés à se rendre compte que confinement et masques ne sont pas la solution? 50'000 cas en un jour après toutes les mesures prises ne leurs suffisent pas pour se dire qu'ils font fausse route? Allez comprendre cette façon de faire infectieuse. Depuis mars que les nombres leurs montrent que ce n'est pas la solution, mais ils continuent. On veut éviter les vases clos partout mais ça met les gens en vase clos.

Toni

25.10.2020 à 23:08

0,08% de la population française... c'est vraiment énorme je trouve pour une grippe qui se soigne en restant simplement enfermé pour certains. Et le nombre de décès est de combien? 0,008%? C'était déjà le cas avant que la grippe s'appelle coronavirus!