Suisse: Le Conseil fédéral intéressé par l’organisation de la COP31

Publié

SuisseLe Conseil fédéral intéressé par l’organisation de la COP31

La Suisse peut se porter candidate pour la présidence de l’édition 2026, même si cela impliquerait la mobilisation d’importantes ressources.

En 2021, la COP26 avait eu lieu à Glasgow (photo d’illustration).

En 2021, la COP26 avait eu lieu à Glasgow (photo d’illustration).

AFP

En décembre 2020, le Conseil fédéral avait chargé le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) et le Département fédéral des finances (DFF) d’examiner, en collaboration avec le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), la tenue d’une Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP) en Suisse. Ce mercredi, il annonce avoir pris connaissance de la note de discussion sur l’examen de la tenue d’une COP en Suisse et sur l’engagement étendu de la Suisse dans les conférences et initiatives environnementales internationales.

«La présidence d’une COP implique, outre l’organisation des deux semaines de conférence, une préparation matérielle complète des négociations. Comme le montre la note de discussion, l’organisation d’un tel sommet climatique en Suisse est possible mais mobiliserait d’importantes ressources», explique le Conseil fédéral dans un communiqué de presse.

COP31 en 2026

La prochaine conférence pour laquelle la Suisse peut se porter candidate est la COP31 qui doit avoir lieu en 2026. Le Conseil fédéral décidera de la candidature de la Suisse s’il estime que les ressources financières et le personnel nécessaires seront disponibles.

«Pour quantifier de manière précise les ressources requises et déterminer les opportunités et les risques pour la Suisse, le Conseil fédéral a chargé le DETEC et le DFF de lui soumettre, en collaboration avec le DFAE, une analyse approfondie d’ici l’automne 2022». conclut-il.

La COP

La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP) est «la plus importante conférence internationale de lutte conjointe contre les changements climatiques», rappelle le Conseil fédéral dans son communiqué de presse. Organisée depuis 1995, elle est accueillie chaque année par un nouvel État. Durant deux semaines, elle réunit près de 30’000 participants parmi lesquels des chefs d’État et de gouvernement, des représentants de la société civile et des médias.

(com/aze)

Ton opinion

4 commentaires