Suisse: Le Conseil fédéral interpellé sur le Swisspass
Actualisé

SuisseLe Conseil fédéral interpellé sur le Swisspass

Un élu critique le nouveau sésame, qui poserait des problèmes concernant la protection des données.

par
David Maccabez
Les informations des clients peuvent être transmises à des tiers.

Les informations des clients peuvent être transmises à des tiers.

A peine débarqué et déjà critiqué. Non seulement, le Swisspass a posé des problèmes logistiques à certaines entreprises de transports publics, mais il s'attire à présent les foudres du conseiller national Jean Christophe Schwaab (PS/VD).

Dans une interpellation, il attire l'attention du Conseil fédéral sur des problèmes «de protection de la sphère privée» posés par l'arrivée du nouvel abonnement. «Les données des détenteurs peuvent être utilisées à des fins marketing, à moins que ceux-ci ne s'y opposent expressément. Elles peuvent aussi être transmises à des tiers. Les usagers ne sont pas explicitement avertis de cette possibilité et doivent faire les démarches eux-même pour empêcher une diffusion. Ce qui contrevient aux concepts modernes en matière de protection des données», s'insurge le politicien. Il demande au gouvernement de s'assurer de la légalité de la pratique et se demande s'il va intervenir afin que les informations personnelles des usagers soient mieux protégées.

Déjà validé

Les CFF rappellent toutefois que cet abonnement est utilisé par 240 entreprises de transports publics en Suisse. «Les données ne seront transmises qu'aux firmes partenaires», précise Frédéric Revaz, porte-parole de l'ex-régie. «Et les clients peuvent, dès l'achat, faire part de leur refus du transfert à des fins de marketing», poursuit-il. A noter que le Swisspass a été présenté au Préposé fédéral à la protection des données, qui l'a accepté sans objection.

Ton opinion