Coronavirus en Suisse – Le Conseil fédéral maintient le statu quo

Publié

Coronavirus en SuisseLe Conseil fédéral maintient le statu quo

Après la consultation auprès des cantons, le gouvernement prévoit la fin de l’obligation du télétravail fin février. Pour le reste, il faudra patienter jusqu’à fin mars. A moins que…

Pour le Conseil fédéral et Alain Berset, il est encore trop tôt pour alléger les règles sur le port du masque.

Pour le Conseil fédéral et Alain Berset, il est encore trop tôt pour alléger les règles sur le port du masque.

20min/Simon Glauser

Le Conseil fédéral a présenté aujourd’hui ces décisions sur les mesures anti-Covid après consultation des cantons. Comme pressenti, il a pris le chemin du statu quo. Dans le détail, l’obligation de travailler à domicile est prolongée jusqu’à fin février, tout comme la quarantaine des cas contacts.

La règle des 2G et des 2G+ à l’intérieur de certains établissements, l’obligation renforcée du port du masque à l’intérieur, la règle des 3G pour les manifestations à l’extérieur dès 300 personnes et les restrictions pour les rencontres privées restent en vigueur pour l’instant jusqu’à fin mars.

«La situation évolue très rapidement, on doit faire preuve de flexibilité et rechercher de solutions pragmatiques», a déclaré le ministre de la Santé Alain Berset mercredi après-midi à Berne. «La dynamique est difficilement prévisible. Il semble qu’on soit à la veille d’une transition majeure, mais on reste prudent», a-t-il ajouté.

Un record de cas qui appelle à la prudence

Le Conseil fédéral considère que la situation dans les hôpitaux va rester tendue ces prochaines semaines, mais laisse la porte ouverte à des allègements plus précoces des mesures. Le gouvernement promet qu’il «vérifiera régulièrement si l’évolution de la pandémie permet de lever les mesures plus tôt».

Alain Berset a rappelé que ce mercredi, le nombre d’infections enregistrées en 24h a atteint un record de plus de 38’000, d’où la prudence affichée avant de lever davantage de restrictions. «Je ne suis pas en train de vous dire que c’est fini, c’est pour cela que nous avons prolongé les mesures jusqu’à fin mars», a tenu à préciser le Conseiller fédéral.

Fini la 2G+ pour l’entrée en Suisse

Quelques changements sont tout de même prévus avant la fin du mois de mars. Le télétravail obligatoire sera abandonné à la fin février, tout comme les quarantaines pour les cas contacts d’un même ménage. Le Conseil fédéral raccourcit aussi dès février la validité des certificats de vaccination et de guérison à 270 jours au lieu de 365 jours.

Finalement, à partir du 22 janvier, les personnes vaccinées ou guéries ne doivent plus présenter
de test PCR ou de test rapide antigénique négatif pour entrer en Suisse. En revanche, les personnes qui ne sont ni vaccinées ni guéries doivent continuer de présenter un test. Mais le deuxième test exigé actuellement entre quatre et sept jours après l’entrée en Suisse ne sera par contre plus nécessaire.

(jba)

Ton opinion

402 commentaires