Actualisé 01.12.2010 à 11:41

Budget fédéral 2011

Le Conseil national réduit un peu le déficit

Le budget 2011 de la Confédération pourrait boucler sur un déficit de 512 millions de francs.

Après trois jours de débats, le Conseil national a amélioré légèrement la facture. Les paysans ont reçu un coup de pouce, alors que l'aide au développement a fait les frais de la volonté d'économiser.

Sur le papier, le budget présente quelque 62,9 milliards de francs de dépenses et 62,4 milliards de recettes. La Chambre du peuple a réduit le trou d'environ 82 millions par rapport à la copie du gouvernement, qui tablait sur un déficit de 594 millions.

Ces chiffres ne tiennent pas compte de dépenses extraordinaires de près de deux milliards en faveur de la caisse de pension des CFF et du fonds d'infrastructures. La majorité s'est permise quelques écarts par rapport au cours rigoureux prôné par sa commission des finances.

Plus de lait

Principaux bénéficiaires, les paysans devraient obtenir 45 millions de francs de subventions supplémentaires pour le lait transformé en fromage. Après avoir exigé des économies à tous crins dans les autres secteurs, l'UDC a réussi à imposer cet écart mercredi, au nom de la situation précaire des agriculteurs et avec le soutien du PDC et d'une bonne partie du PLR.

Malgré les rappels à l'ordre, la branche est incapable de gérer les quantités de lait, s'est insurgée Eveline Widmer-Schlumpf. Pour la conseillère fédérale, il faut mettre un terme au cercle vicieux consistant à accorder davantage de moyens pour couvrir la surproduction. Ses mises en garde n'ont guère été entendues.

Les démocrates du centre n'ont cependant pas réussi à gonfler davantage la facture agricole. Par 89 voix contre 81, le National a refusé de verser 41 millions de plus pour l'aide aux exploitations et autres améliorations structurelles dans l'agriculture.

Pas d'emplois supplémentaires

La Chambre du peuple a coupé court à d'autres tentatives de délier les cordons de la bourse. Pas question d'augmenter les effectifs des douanes malgré les besoins croissants. La gauche n'a pas obtenu l'engagement de dix inspecteurs fiscaux pour renforcer les contrôles de la TVA ni la création d'emplois pour l'intégration de personnes handicapées dans l'administration.

Mardi, le National avait en particulier décidé d'économiser 133,5 millions dans l'aide au développement des pays pauvres en 2011. Au final, il a donné son feu vert par 93 voix contre 62 et 17 abstentions. L'opposition est venue de l'UDC et du camp rose-vert. Le Conseil des Etats se prononce la semaine prochaine.

La Chambre du peuple a aussi accepté d'accorder une rallonge de 206 millions pour cette année. Le second supplément au budget 2010 comprend par exemple des crédits supplémentaires pour l'assurance chômage et les prestations complémentaires à l'AVS et à l'AI. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!