Actualisé 01.04.2020 à 05:06

Suisse

Le coronavirus fait bondir les taux hypothécaires

La crise actuelle entraîne une forte nervosité sur les marchés financiers et cela se reflète sur les taux hypothécaires. Celui sur dix ans a significativement grimpé en peu de temps.

(Photo: Keystone/Photo d'illustration)

(Photo: Keystone/Photo d'illustration)

«La hausse des coûts de refinancement entraîne actuellement une augmentation des taux hypothécaires», a assuré Frédéric Papp, expert financier chez Comparis, cité dans le communiqué publié mercredi.

Le taux hypothécaire fixe sur dix ans atteignait un plus bas, le 9 mars, à 0,98%. Fin mars, il avait bondi à 1,17%. En comparaison, au premier trimestre 2019, il s'établissait à 1,09%. Celui sur cinq ans se situe aussi au-dessus de son niveau fin 2019 (0,97% contre 0,93%). Les hypothèques sur deux ans sont devenues très légèrement plus chères.

Les conséquences économiques du coronavirus, la hausse du taux de chômage ou le recours au chômage partiel, pèsent aussi sur le secteur immobilier. Des personnes pourraient ne plus être en mesure de payer leur loyer ou les taux hypothécaires requis. «Il est dans la nature des choses que les risques plus élevés doivent être compensés par des taux d'intérêt plus élevés», a ajouté l'expert. (ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!