Actualisé 16.02.2017 à 07:38

Malaisie

Le corps de Kim Jong-Nam sera remis à Pyongyang

Le gouvernement nord-coréen a demandé à la Malaisie que la dépouille du demi-frère de Kim Jong-Un soit rapatriée.

Kim Jong-Nam est mort lundi après avoir été attaqué par deux femmes qui lui auraient jeté un liquide au visage.

Kim Jong-Nam est mort lundi après avoir été attaqué par deux femmes qui lui auraient jeté un liquide au visage.

AFP

La Malaisie va remettre à la Corée du Nord le corps du demi-frère en disgrâce du dirigeant nord-coréen, à la demande de Pyongyang, a déclaré jeudi un vice-Premier ministre, trois jours après l'assassinat de Kim Jong-Nam à l'aéroport de Kuala Lumpur.

«Nous facilitons la requête de tout gouvernement étranger, bien qu'il y ait des procédures à suivre. Notre politique consiste à honorer nos relations bilatérales avec tout pays étranger», a déclaré Ahmad Zahid Hamidi à des journalistes, confirmant une demande de Pyongyang en ce sens.

Il a également confirmé que l'homme tué à l'aéroport international de Kuala Lumpur lundi était bien Kim Jong-Nam.

Deux pièces d'identité différentes

La police malaisienne avait jusqu'ici évoqué dans ses déclarations un Nord-Coréen, en référence à cet homicide.

«Il avait sur lui deux pièces d'identité différentes, probablement un faux document et un vrai passeport», a ajouté le vice-Premier ministre.

Agé de 45 ans, Kim se serait trouvé en Malaisie avec un passeport sous le nom de Kim Chol, un alias connu, selon des médias sud-coréens.

Kim Jong-Nam est mort lundi après avoir été attaqué par deux femmes qui lui auraient jeté un liquide au visage dans le hall de départ de l'aéroport international de Kuala Lumpur. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!