Etats-Unis: Le coup bas d'un élève vicieux lui coûte cher
Publié

Etats-UnisLe coup bas d'un élève vicieux lui coûte cher

Ne jamais laisser traîner son smartphone non verrouillé dans sa salle de classe. Une enseignante qui avait posé pour des clichés sexy à l'attention de son mari s'en souviendra.

par
joc
Humiliée, l'enseignante ne peut pas compter sur le soutien de sa hiérarchie.

Humiliée, l'enseignante ne peut pas compter sur le soutien de sa hiérarchie.

photo: Kein Anbieter/Capture d'écran WSPA

Leigh Ann Arthur, enseignante en Caroline du Sud, a été contrainte de démissionner après 13 années de bons et loyaux services au lycée de Union County. C'est le sale tour joué par un de ses élèves qui lui a coûté son poste. L'étudiant lui a en effet dérobé son smartphone et, en fouinant, est tombé sur ses photos dénudées. Ces clichés, que l'enseignante avait réalisés à l'attention de son mari, la montraient partiellement nue. Ni une ni deux, l'élève a dégainé son propre téléphone et a photographié un des clichés sulfureux. Il a ensuite annoncé à tous ses camarades qu'il leur enverrait cette photo s'ils souhaitaient la consulter. Le lycéen a également publié la fameuse image sur les réseaux sociaux.

Humiliée, Leigh Ann Arthur n'a pas pu compter sur le soutien de sa hiérarchie. Bien au contraire. David Eubanks, chef de la commission scolaire, a en effet expliqué à la chaîne WYFF que l'enseignante était coupable d'avoir laissé traîner son téléphone, non verrouillé, sur son bureau. En agissant ainsi, elle aurait poussé un mineur à commettre un acte de délinquance. Leigh Ann Arthur a donc été fermement invitée à démissionner. Une décision que l'Américaine ne comprend pas: elle maintient que rien de tout cela n'est de sa faute, et que c'est plutôt son élève qui devrait être renvoyé. Ce dernier ne sera peut-être même pas sanctionné, selon David Eubanks.

«On viole ma vie privée et personne ne s'en préoccupe. Cela ne va pas», s'indigne-t-elle. Pas rancunière, la prof assure qu'elle a pardonné à l'élève qui lui a joué ce sale tour: «Ce qui est fait est fait et j'espère que tu as retenu la leçon», lui a-t-elle annoncé par l'intermédiaire de la chaîne WSPA. Leigh Ann peut se consoler grâce au soutien d'internautes, qui ont lancé une pétition pour

qu'elle puisse reprendre son poste. Ses qualités d'enseignante y sont louées. Mercredi, le texte avait déjà récolté plus de 1000 signatures.

Ton opinion