Actualisé 07.07.2016 à 16:07

CyclismeLe coup du chapeau pour Mark Cavendish

Le sprinter britannique a remporté sa troisième étape sur la Grande Boucle. Greg Vanavermaet reste en jaune.

1 / 56
Chris Froome (Sky) a remporté dimanche à Paris son troisième Tour de France. (Samedi 23 juillet 2016)

Chris Froome (Sky) a remporté dimanche à Paris son troisième Tour de France. (Samedi 23 juillet 2016)

AFP
Le champion d'Allemagne André Greipel (Lotto) a remporté au sprint la 21e et dernière étape du Tour de France (Samedi 23 juillet 2016)

Le champion d'Allemagne André Greipel (Lotto) a remporté au sprint la 21e et dernière étape du Tour de France (Samedi 23 juillet 2016)

AFP
L'Allemand André Greipel a remporté l'ultime étape sur les Champs-Élysées à Paris. Christopher Froome gagne son 3e Tour de France.

L'Allemand André Greipel a remporté l'ultime étape sur les Champs-Élysées à Paris. Christopher Froome gagne son 3e Tour de France.

AFP

Le Britannique Mark Cavendish (Dimension Data) s'est imposé au sprint lors de la sixième étape, Arpajon-sur-Cère - Montauban sur 190,5 km. Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) conserve le maillot jaune de leader.

Il s'agit du troisième succès d'étape de Cavendish sur ce Tour, la 29e en tout. Il a devancé l'Allemand Marcel Kittel et son compatriote Daniel McLay. Cavendish s'était déjà imposé lors de la première étape à Utah Beach et lors de la 3e à Angers. Il est désormais seul à la deuxième position du palmarès des vainqueurs d'étape derrière Eddy Merckx, 34 succès.

Van Avermaet a connu une journée tranquille. Le Belge possède toujours 5' d'avance au général devant le Français Julian Alaphilippe et l'Espagnol Alejandro Valverde.

Les équipes des sprinters, comme prévu, n'ont laissé aucune chance au duo parti dès la sortie d'Arpajon-sur-Cère. Yukiya Arashiro, le seul Japonais du peloton du Tour, et le Tchèque Jan Barta, déjà échappé le premier jour sur la route d'Utah Beach, ont bénéficié d'une marge plafonnée à cinq minutes.

Vendredi, le peloton entre dans les Pyrénées à l'occasion de la 7e étape, L'Isle-Jourdain - Lac de Payolle. Un seul vrai col, Aspin, figure au programme du jour. Mais la montée classée en première catégorie (12 km à 6,5 %) risque d'être escaladée très vite. Le sommet est situé à seulement 7 kilomètres de la ligne installée près du petit lac de Payolle.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!