Actualisé 06.06.2011 à 17:33

Bovin attaqué à Gryon

Le coupable: un chien et non un loup

L'animal ayant attaqué une génisse dans l'étable d'un alpage sur les hauts de Gryon (VD) en mai dernier n'était pas un loup, selon les tests ADN.

«Nous avons reçu le résultat de l'analyse génétique: on a crié au loup, c'était un chien», a indiqué lundi à Sébastien Sachot, conservateur de la faune et de la nature du canton de Vaud. Les échantillons étaient de bonne qualité.

Le Canton a financé l'analyse avec la Confédération afin de savoir s'il s'agissait d'un grand carnivore. Ce n'est pas le cas. L'agriculteur ne sera donc pas indemnisé pour la perte de son bovin. A lui de décider s'il veut engager à ses frais des analyses pour identifier le chien responsable de l'attaque, a relevé M.Sachot.

Génisse euthanasiée

Le 18 mai dernier, une génisse avait été découverte mordue à l'oreille et au jarret ainsi que le dos griffé après avoir passé la nuit dans une étable. Son arrière-train étant touché, elle avait dû être euthanasiée. Les deux chiens du propriétaire avaient été retrouvés emmêlés dans leur laisse.

Trois pièges photos avaient été installés à l'extérieur et à l'intérieur de l'étable. Ils n'ont pas permis de découvrir le coupable. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!