Affaire kadhafi: Le couple Hamdani déplore les polémiques
Actualisé

Affaire kadhafiLe couple Hamdani déplore les polémiques

Le couple Hamdani regrette la tournure que prennent les discussions politiques en Suisse sur l'affaire libyenne.

Rachid Hamdani estime que la tournure qu'ont pris les discussions politiques sur l'affaire libyenne révèle un «manque de maturité». (Photos. Keystone)

Rachid Hamdani estime que la tournure qu'ont pris les discussions politiques sur l'affaire libyenne révèle un «manque de maturité». (Photos. Keystone)

Retenu en Libye entre juillet 2008 et février dernier, Rachid Hamdani ne comprend pas pourquoi «on se tire dessus à l'interne», a-t-il déclaré au «Matin Dimanche». «On dirait que la Suisse n'est pas habituée au conflit». Selon lui, le pays a «un problème de manque de maturité».

L'épouse de l'ex-otage suisse en Libye se désole quant à elle des récupérations politiques de l'affaire: «les conseillers fédéraux ne méritent pas ça. On lance des rumeurs pour se démolir les uns les autres. On n'est pas capable de respecter un secret d'Etat, c'est inconcevable». Bruna Hamdani croit que, «derrière ces disputes, il y a beaucoup de règlements de comptes politiques. Et ça ne devrait pas se passer dans la rue». Elle dit encore son estime pour les conseillers fédéraux Hans-Rudolf Merz et Micheline Calmy-Rey, qui «ont fait ce qu'ils ont pu». (ap)

Ton opinion