Genève: «Le Courrier» gagne au pénal contre Gandur
Actualisé

Genève«Le Courrier» gagne au pénal contre Gandur

La justice a classé la plainte de l'homme d'affaires pour calomnie et diffamation contre le journal. Cette décision est définitive.

par
mpo
La procédure pénale entre le Courrier et Jean Claude Gandur a été classée.

La procédure pénale entre le Courrier et Jean Claude Gandur a été classée.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Le chapitre pénal de la bataille judiciaire ouverte contre «Le Courrier» par l'homme d'affaires Jean Claude Gandur se referme. Le procureur général a classé la plainte pénale en diffamation et calomnie. Le mécène a depuis retiré son recours contre le classement. Ce que la Chambre pénale de recours du canton de Genève vient de constater.

Cette procédure, ainsi qu'une deuxième menée devant la justice civile, sont la réaction de Jean Claude Gandur a un article paru dans les colonnes du «Courrier» en 2015 dans le cadre de la votation genevoise sur l'extension du Musée d'art et d'histoire. Le mécène se proposait de financer une partie des travaux à certaines conditions.

Il reste désormais à la justice civile de trancher. Le quotidien a gagné en première instance, mais perdu en deuxième. Il va déposer un recours au Tribunal fédéral.

Ton opinion