Vaccination de rappel – Le Covid-19 est de retour dans les EMS
Publié

Vaccination de rappelLe Covid-19 est de retour dans les EMS

Un foyer infectieux dans un EMS des Grisons et le décès de neuf pensionnaires d’un EMS d’Obwald illustrent l’importance du vaccin et d’une troisième dose pour les seniors face au virus qui a fait son retour.

Depuis le 8 octobre dernier, neuf pensionnaires de l’EMS Dr Heimä à Giswil (OW) sont décédés des suites d’une infection par le Covid-19. La police et le ministère public enquêtent sur les responsables de l’établissement.

Depuis le 8 octobre dernier, neuf pensionnaires de l’EMS Dr Heimä à Giswil (OW) sont décédés des suites d’une infection par le Covid-19. La police et le ministère public enquêtent sur les responsables de l’établissement.

Deux cas d’infections par le Covid-19 dans des EMS au Grisons et dans le canton d’Obwald (lire encadré) montrent que le virus est de retour dans nos maisons de retraite et de soins, écrit le «SonntagsBlick». On enregistre en effet une hausse de nombre d’infections, bénignes ou mortelles dans des établissements de tout le pays, tout comme une hausse du nombre de cas déclarés chez des personnes vaccinées.

142 seniors vaccinés décédés

Selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), 530 personnes de plus de 70 ans ayant été vaccinées ont dû être hospitalisées cette année, dont 142 sont décédées. Mais le nombre de seniors infectés est probablement bien plus élevé. D'une part, parce que la protection vaccinale diminue avec le temps et que les premiers seniors vaccinés l’ont été en février dernier. De l’autre, parce que les personnes infectées non hospitalisées ou qui décèdent hors hôpital ne figurent plus dans les statistiques depuis ce mois octobre.

Statistiques trompeuses de l’OFSP

Selon l’OFSP, l’abandon de ces statistiques se justifierait parce que le nombre de personnes vaccinées infectées ne serait «pas un indicateur fiable». Mais, écrit le journal zurichois, cela contribue à maintenir à un niveau artificiellement bas le nombre de personnes vaccinées chez qui la maladie se déclare néanmoins. Cela ne reflète ainsi que de manière imparfaite l'évolution épidémiologique dans les maisons de retraite et les établissements médico-sociaux.

Troisième dose dès le 15 novembre

La situation s’est encore aggravée par la longue attente de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19, qui n’a reçu l’aval de Swissmedic que la semaine passée, note l’hebdomadaire. Ailleurs, comme en Allemagne, les seniors bénéficient de ce booster depuis début septembre déjà, alors qu’en Suisse, seules les personnes au système immunitaire gravement affaibli y ont déjà eu droit. Or, avec l’approche des vacances et de l’hiver «pour les personnes âgées, la rapidité est désormais primordiale», écrit le «SonntagsBlick». Dans la plupart des centres de vaccination cantonaux, les vaccinations de rappel pour les personnes de plus de 65 ans commencent le 15 novembre.

Deux foyers d’infections aux issues différentes

L’affaire, sans précédent, comme le note la «SonntagsZeitung», a fait grand bruit dans la presse suisse depuis mardi dernier: depuis le 8 octobre dernier, neuf pensionnaires de l’EMS Dr Heimä à Giswil (OW) sont décédés des suites d’une infection par le Covid-19. La police et le ministère public enquêtent sur les responsables de l’établissement.

Le directeur de l’établissement, qui n’avait par ailleurs pas obligé le personnel au port du masque durant l’été, avait affirmé que les décès étaient dus à la progression de la vaccination, mettant donc en doute l’efficacité du vaccin, note le journal dominical. Or, seules trois des neuf personnes ayant perdu la vie étaient vaccinées, avait fait savoir la direction de la Santé cantonale. Qui précise encore que seuls 32 des 50 résidents de l’établissement étaient vaccinés, soit 64%. Ces chiffres souligneraient au contraire l’importance du vaccin. En comparaison, au niveau national, 68% des plus de 65 ans sont entièrement vaccinés à ce jour, relève encore le journal dominical.

Autre EMS, autre situation

Un autre cas récent montre que les foyers infectieux de Covid-19 dans les EMS ne doivent pas nécessairement avoir une issue fatale note le «SonntagsBlick»: ces dernières semaines, 17 résidents, tous vaccinés, de l’EMS du Center da Sanadad de Savognin (GR) ont déclaré la maladie. Toutefois, sous une forme bénigne, suggérant que le vaccin les a protégés contre des suites graves. Ici, 95% des 44 résidents étaient vaccinés, et le port du masque est resté obligatoire pour le personnel dans l’ensemble du canton depuis le début de la pandémie.

(ewe)

Ton opinion

208 commentaires