Actualisé 05.05.2014 à 12:21

VoileLe crash d'Alinghi à Qingdao en Chine

Plus de peur que de mal lors de l'Acte III des Extreme Sailing Series. La collision entre les Suisses d'Alinghi et les Autrichiens de Red Bull Sailing Team n'a pas fait de blessé.

de
lgü

Lors de régates, les accidents peuvent être spectaculaires et dangereux. Dimanche, le choc entre les deux bateaux a provoqué «un fracas assez effrayant», selon Mark Turner, l'organisateur de la compétition. Mais par chance, le choc entre le voilier du team suisse Alinghi et celui de l'équipe autrichienne Red Bull Sailing Team n'a fait que dégâts matériels. Il s'est produit lors de l'Acte III des Extreme Sailing Series, à Qingdao, en Chine.

«Nous étions en train de nous aligner pour le départ», a rapporté le barreur Morgan Larson à «La Tribune de Genève». «Red Bull a plongé derrière nous. Le vent était instable en force et en direction. Il y a eu une risée un peu trop forte et ils n'ont pas réussi à abattre suffisamment. Ils nous sont rentrés dedans. Ce sont des choses qui arrivent», a-t-il encore raconté.

Malgré cet accident, qui a empêché Alinghi de participer à cette régate, l'équipe suisse à tout de même gagné la compétition. Surtout, le navire est réparable. «Cela va prendre une semaine dans un bon chantier, mais il sera de nouveau prêt à courir» a précisé Morgan Larson.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!