MotoGP: Le crash terrible de Jorge Lorenzo
Actualisé

MotoGPLe crash terrible de Jorge Lorenzo

La première journée des essais libres en Thaïlande a été marquée par la nouvelle chute du pilote espagnol.

par
jcs/nxp

C'est à coup sûr l'image du jour: Jorge Lorenzo (Esp) a été catapulté de sa Ducati Desmosedici, peut-être suite à un problème électronique. La roue arrière a décroché d'un seul coup, éjectant le pilote dans les airs. Déjà arrivé en Thaïlande diminué par sa chute au premier virage du GP d'Aragon (fracture du deuxième doigt du pied droit et luxation de son orteil), l'Espagnol a dû être évacué sur une civière.

La chute est survenue lors de la seconde séance d'essais libres, au freinage qui précède le virage No 3, à la fin d'une ligne droite de près d'un kilomètre. Le son fourni par la caméra embarquée est étonnant: «On dirait que le moteur s'est arrêté, une chute vraiment étrange», a expliqué Paolo Ciabatti, le directeur sportif de Ducati à la télévision espagnol Movistar.

Transporté au centre médical du circuit, l'Espagnol installé à Lugano a passé une série de contrôles radiographiques; il ne souffre pas de fractures supplémentaires, mais le choc a été très sérieux sur son pied déjà blessé. Le team manager Davide Tardozzi ne croit pas au problème technique: «La roue arrière a décroché comme s'il y avait quelque chose d'anormal sur la piste», explique Tardozzi. La Desmosedici, elle, a été totalement démolie.

Après la renaissance de Yamaha lors de la première séance d'essais libres – Viñales devant Rossi -, c'est Andrea Dovizioso (Ducati) qui signe le meilleur chrono de la journée, devant Viñales et Crutchlow (Honda). Marquez est quatrième, Rossi neuvième, les onze meilleurs n'étant séparés que par 396 millièmes. Tom Lüthi signe le 22e chrono du jour. En Moto2, Dominique Aegerter (KTM) a réussi le 18e chrono, à moins d'une seconde de la pole.

Ton opinion