Actualisé 16.10.2008 à 10:09

Crise financièreLe Credit Suisse perd 1,3 milliard de francs

Le Credit suisse a affiché une perte nette de 1,3 milliard de francs au 3e trimestre de son exercice 2008. La banque augmente son capital de près de 10 milliards de francs, via un fond d'investissement du Qatar.

Dans le secteur de la banque d'investissement, le recul avant impôts s'est monté à 3,2 milliards de francs, a indiqué l'établissement bancaire jeudi dans un communiqué. Près de 2,4 milliards de pertes sont imputables à la crise financière.

Le concurrent d'UBS a également pris des mesures pour renforcer sa capitalisation. En accord avec la Commission fédérale des banques (CFB), le Credit Suisse a augmenté ses fonds propres de base d'environ 10 milliards de francs, principalement via Qatar Holding LLC, une filiale détenue à 100% par Qatar Investment Authority.

Augmentation de capital

L'augmentation de capital est constituée d'une part par la vente de quelque 93 millions d'actions, pour un apport de fonds propres de 3,2 milliards de francs. D'autre part, s'ajoutent à cela 1,7 milliard via un emprunt convertible obligatoire et l'émission d'un capital de base hybride sans effet de dilution pour un montant total de 5,5 milliards.

Le Credit Suisse (CS) met ainsi fin de manière anticipée à son programme de rachat d'actions propres, en raison de la situation actuelle sur le marché des actions et des conditions économiques, a précisé la banque. Il s'agissait du programme de rachat d'actions voté lors de l'assemblée générale 2007.

Les termes de l'accord effectué entre le Credit Suisse et la CFB n'entrave en rien la capacité du Credit Suisse à racheter des actions et à verser des dividendes dans le futur, lit-on dans le communiqué. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!