Actualisé 09.01.2009 à 09:21

Conjoncture suisse

Le Credit Suisse table à son tour sur une récession en 2009

Conséquence de la dégradation de l'économie depuis l'automne, le Credit Suisse révise à son tour en nette baisse ses prévisions de croissance pour 2009.

La Suisse n'échappera pas à la récession cette année, avec un repli de son produit intérieur brut (PIB) de 0,6%.

Pour mémoire, à la publication fin septembre 2008 de leurs dernières prévisions conjoncturelles, les économistes du numéro deux bancaire helvétique n'observaient encore aucune trace de récession à l'horizon, malgré la crise financière. Ils tablaient alors sur un ralentissement de la croissance à 1% en Suisse en 2009.

Mais les conditions économiques se sont fortement détériorées et les risques évoqués en septembre se sont concrétisés plus vite que prévu, explique vendredi le Credit Suisse. La crise financière et l'assèchement du crédit ont pris de l'ampleur, touchant l'économie réelle.

L'actuelle situation est marquée du sceau de l'incertitude en raison d'une perte de confiance générale dans l'économie et des marchés financiers erratiques et extrêmement volatils, écrit la banque dans un communiqué. Une évolution qui ne reste pas sans effets sur le moral de consommateurs et d'investisseurs déprimés.

Si l'économie helvétique s'est montré solide jusqu'à fin octobre, elle n'est plus parvenue par la suite à échapper à une tendance mondiale nettement baissière, comme en témoigne l'effondrement brutal des commandes industrielles en novembre. La contraction générale de l'économie devrait affecter toutes les composantes de la demande, à l'exception de la consommation.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!