Actualisé

Mort d'un voleur de chanvreLe cultivateur se battait depuis des années

Les voleurs avaient déjà braqué 37 fois la récolte sans THC. Ils avaient également roué de coups la fille du chanvrier.

par
aia
Les plants d'Alfred E. ne contiennent pratiquement pas de THC mais cela ne décourage pas les voleurs.

Les plants d'Alfred E. ne contiennent pratiquement pas de THC mais cela ne décourage pas les voleurs.

Alfred E., le paysan qui avait tiré et tué un voleur de chanvre la semaine dernière à Schwarzenburg (BE), se battait depuis des années pour protéger ses récoltes. Il avait déjà subi 37 vols cette année, raconte le quotidien alémanique «Blick». Sa fille de 22 ans avait également été victime d'une agression cet automne, alors qu'elle se trouvait à la ferme. «Il l'ont battue jusqu'à l'envoyer à l'hôpital», raconte l'ex-femme du chanvrier, encore sous le choc.

«Alfred m'a dit qu'il avait installé des fils de protection autour de son champ. L'alarme était branchée sur son téléphone portable», raconte un autre cultivateur de chanvre, ami du tireur.

Le paysan cultivait du chanvre destiné à la fabrication de tissus, cosmétiques et autres produits industriels. Ses plantes ne contenaient pratiquement pas de THC, le tetrahydrocannabinol dont l'effet psychotrope est recherché par les consommateurs de cannabis. Cela ne décourageait toutefois pas les voleurs, qui s'introduisaient régulièrement dans sa grange et vandalisaient ses récoltes dans l'espoir de s'offrir quelques joints gratuits.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!