Actualisé 28.06.2020 à 06:22

«La messe est dite» à Fribourg

Le curé de la cathédrale a démissionné

L'abbé Paul Frochaux avait été suspendu de ses fonctions en février à la suite d’accusations de harcèlement et d'abus sexuels.

L'abbé de la cathédrale de Fribourg a été écarté de son ministère le temps de l'enquête et jusqu'à l'établissement des faits. (Photo d'illustration)

L'abbé de la cathédrale de Fribourg a été écarté de son ministère le temps de l'enquête et jusqu'à l'établissement des faits. (Photo d'illustration)

Le curé de la cathédrale de Fribourg Paul Frochaux a remis sa démission à l'évêque Charles Morerod, qui l'a acceptée, rapporte le Matin Dimanche. L'abbé était suspendu depuis février en raison d'accusations de harcèlement et d'abus sexuels.

A la suite de ces accusations, trois enquêtes ont été ouvertes, l'une interne, une seconde menée par la police cantonale vaudoise sur l'aspect pénal. La troisième, canonique, a été confiée à un enquêteur laïque externe, l'avocat et ancien juge genevois Maurice Harari. L'évêché devrait communiquer dans les prochaines semaines sur les conclusions de cette dernière enquête, selon le journal.

«Il a abusé de mon intimité et de ma confiance»

Une victime de Paul Frochaux

Au mois de février 2020 un professeur dans une université romande, âgé de 39 ans, avait porté de graves accusations contre Paul Frochaux. Il avait révélé que le curé avait abusé de lui en 1998 à l’occasion d’un week-end dans un chalet en Valais.

«Il a abusé de mon intimité et de ma confiance», avait-il témoigné, racontant comment le prêtre lui avait fait lui prodiguer une fellation. «C'était un mélange de honte et de sentiment d'être violé.»

Un Romand âgé de 39 ans avait témoigné sur SRF des abus subis alors qu’il avait 17 ans.

Un Romand âgé de 39 ans avait témoigné sur SRF des abus subis alors qu’il avait 17 ans.

(ATS/20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!