Actualisé 22.04.2007 à 21:57

Le cyberlapin fait des petits

PARIS – Déjà vendu à 120 000 exemplaires, le lapin Nabaztag se connecte au Web grâce au wi-fi, l'Internet sans fil.

Il suffit de lui dire «météo», «trafic» ou «Bourse», et il fournit l'information correspondante. La start-up française Violet va plus loin: elle veut commercialiser des puces électroniques sans fil intégrées dans des autocollants, selon Le Journal du Dimanche. Tout objet équipé de cette puce deviendra communiquant et pourra par exemple interagir avec le lapin.

Le nabaztag parle, l'Aibo executeenvoyé par Nilhcem

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!