Actualisé 12.04.2017 à 14:17

DiffamationLe «Daily Mail» s'excuse auprès de Melania Trump

Le tabloïd britannique s'est excusé et a accepté de dédommager la femme du président américain pour l'avoir qualifiée d'ancienne prostituée.

Melania Trump avait porté plainte contre le tabloïd à Londres et à New York. Elle réclamait 150 millions de dollars de dommages et intérêt.

Melania Trump avait porté plainte contre le tabloïd à Londres et à New York. Elle réclamait 150 millions de dollars de dommages et intérêt.

Keystone

Daily Mail a présenté ses excuses mercredi devant la Haute Cour de Londres à Melania Trump.

Le montant des dommages et intérêt n'a pas été précisé. Publié le 20 août dernier, l'article incriminé écrivait que la Slovène avait proposé par le passé des «services allant au-delà du mannequinat».

Melania Trump avait porté plainte contre le tabloïd à Londres et à New York. Elle réclamait 150 millions de dollars de dommages et intérêt en soutenant avoir perdu des millions de dollars de contrats à cause de cette diffamation.

Au moins trois millions

De source au fait du dossier, on indique que l'arrangement entre les deux parties s'élève à moins de trois millions de dollars, frais de justice et dommages et intérêts inclus.

L'article du Daily Mail était accompagné d'une photo où l'ancien mannequin posait nue, de dos mais le regard tourné vers le photographe, et laissait entendre que son passé «trouble» pourrait handicaper la campagne présidentielle de Donald Trump.

«Nous reconnaissons que ces allégations ne sont pas exactes et nous les retirons», écrit l'éditeur du journal, Associated Newspapers, sur la page d'accueil du site internet. De 24 ans la cadette de Donald Trump, Melania est la troisième femme du milliardaire populiste et la mère de leur fils Barron. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!