Le Dakar 2008 dévoilé
Actualisé

Le Dakar 2008 dévoilé

Les 570 équipages engagés dans le rallye-raid Lisbonne- Dakar 2008 (5-20 janvier) auront un «océan de sable» à traverser, notamment en Mauritanie, a annoncé Etienne Lavigne le patron du Dakar.

Avec un kilométrage porté à 9273 km dont 5736 de spéciales chronométrées (1500 de plus que l'an dernier), le Dakar, qui évite cette année de passer par le Mali où deux étapes avaient dû être annulées en 2007 pour des raisons de sécurité, renoue avec la tradition: le Sahara et ses dunes à franchir.

Les concurrents, après deux spéciales au Portugal pour la mise en bouche, passeront quatre jours au Maroc, sur des pistes rocailleuses et cassantes, et sept jours en Mauritanie, dont une journée de repos le 13 janvier à Nouakchott, dans un «océan de dunes», soit deux à trois fois plus qu'en 2007. L'entrée au Sénégal se fera par Saint-Louis et l'arrivée au Lac rose à Dakar, pour la 15e et dernière étape, un dimanche.

Quelque 245 motos, 20 quads, 205 autos et 100 camions se sont inscrits dès juin pour participer à l'aventure. Soit 60 véhicules de plus qu'en 2007.

«Nous avons dû faire une sélection sur dossier. Ce n'est plus le principe du premier arrivé, premier servi, et on ne verra plus de 2 CV sur le Dakar», affirme Etienne Lavigne, fier de voir son épreuve s'internationaliser avec 50 nations représentées dont deux motards chinois avec des motos «made in China».

La Mauritanie en vedette

Il y aura aussi notamment un Indien, un Guatémaltèque, un Kényan et des Kazakhs.

On note aussi un rajeunissement des concurrents, la moitié d'entre eux ayant moins de 40 ans et les débutants représenteront 40% des motards contre seulement 18% des adeptes du volant.

Il y aura aussi deux bivouacs moto (un au Maroc, un Mauritanie) et des dédoublements d'itinéraires pour les motos et les voitures sur certaines étapes afin d'améliorer la sécurité.

L'étape Tidjikja-Kiffa sera entièrement nouvelle, très technique, à travers un paysage magnifique. Ce Dakar tout à l'Ouest, longeant la côte Atlantique entre Nouâdhibou et Nouakchott, évite les zones dangereuses géo-politiquement comme l'Algérie, la Libye, le Niger et le Mali. «C'est compliqué d'organiser un Dakar dans ces pays mais nous restons en contact avec eux», a souligné Etienne Lavigne qui estime que l'édition 2008 sera «rugueuse et difficile» sur le plan sportif.

L'édition 2009 du Dakar partira également de Lisbonne, a annoncé l'ASO (Amaury Organisation Sport) qui organise ce rallye-raid créé en 1978 par Thierry Sabine.

Chère la participation

Les frais d'inscription et d'assistance pour participer au rallye-raid Lisbonne-Dakar 2008 s'élèvent au minimum à 22'000 euros (37'000 francs) pour un motard et à 62'900 euros (105'000) pour un équipage de trois personnes en camion 4x4.

Selon la période d'inscription (frais plus élevés après le 1er septembre 2007) et le type de véhicule, ces frais peuvent monter jusqu'à 25'200 euros (42'000) pour un motard et 73'900 euros (124'000) pour un équipage de trois personnes dans un camion 6x6, selon les barèmes de l'organisation.

Ces montants n'incluent pas les frais de visas (obligatoires), le téléphone satellite (obligatoire), le carburant, le rapatriement du véhicule en cas d'abandon pendant la course, ni les frais de voyage, précisent les organisateurs.

Les amateurs passionnés de rallye-raid doivent donc casser leur tirelire et trouver de généreux parraineurs pour participer au Dakar.

Quant aux écuries professionnelles auto des prototypes 4x4, leur budget pour le Dakar se situe dans une fourchette de 2 à 6 millions d'euros. (ats)

Ton opinion