Actualisé 21.12.2016 à 15:07

Diplomatie

Le dalaï-lama ne viendra plus en Mongolie

Sous la pression de la Chine, Oulan Bator a interdit au leader spirituel de se rendre sur son territoire.

Le dalaï lama en Inde le 14 décembre dernier.

Le dalaï lama en Inde le 14 décembre dernier.

AFP

Le dalaï-lama ne se rendra plus en Mongolie, même pour des raisons strictement religieuses, a promis le gouvernement mongol. Il cède ainsi aux pressions de Pékin à la suite d'une visite du chef spirituel tibétain le mois dernier à Oulan Bator.

Le ministre mongol des Affaires étrangères Tsend Munkh-Orgil a fait savoir mardi que la Mongolie n'autoriserait plus de visites du dalaï-lama, a rapporté l'agence de presse Chine nouvelle, citant un quotidien mongol.

Pékin accuse le dalaï-lama de rechercher l'indépendance du Tibet. Elle avait protesté contre sa visite en novembre en Mongolie lors de laquelle le prix Nobel de la paix avait rencontré d'autres religieux bouddhistes, sans être cependant reçu par des dirigeants du pays.

La Chine était soupçonnée d'avoir réagi en bloquant des camions mongols à la frontière entre les deux pays. Elle avait ainsi perturbé les exportations de charbon vitales pour l'économie de son petit voisin. Le ministère chinois des Affaires étrangères a espéré mercredi que la Mongolie «tirerait les leçons» de l'incident. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!