Actualisé 04.07.2011 à 22:30

PhtalatesLe danger se tapit dans les sex-toys

Trop d'articles érotiques contiennent des phtalates, une substance peut-être cancérigène. Des experts demandent leur interdiction.

de
Zora Schaad/jbm
Les sex-toys ne sont pas exempts de phtalates.

Les sex-toys ne sont pas exempts de phtalates.

Ils sont quasi bannis des jouets pour enfants, mais pas de ceux destinés aux adultes: des ­phtalates seraient beaucoup utilisés dans les sex-toys. Certains vibromasseurs et autres gode­michés contiennent jusqu'à 58% de cette substance­ chimique soupçonnée de provoquer stérilité, cancer ou diabète.

«Si des utilisatrices prennent trop souvent du plaisir au moyen de ces objets, cela entraîne une exposition accrue du corps aux phtalates», explique Margret Schlumpf, experte­ auprès du groupe de recherche Greentox. Le Dr Michael Arand, toxicologue, renchérit: «C'est au travers des muqueuses que ces contaminants dangereux peuvent passer directement dans le sang.» Les objets les plus dangereux sont ceux qui contiennent des gels visqueux.

Noelle Brandl, de Fun ­Factory, une entreprise qui se targue de proposer des articles érotiques «tolérables par le corps», met en garde contre les objets en provenance de Chine, en particulier. Elle recommande­ l'utilisation de jouets sexuels recouverts de silicone hypo­allergénique. La fondation alémanique de protection des consommateurs demande même une interdiction totale des sex-toys aux phtalates.

L'Office fédéral de la santé publique ne voit aucune nécessité d'agir, même si les rayonnages de certains magasins spécialisés sont garnis de vibromasseurs contenant des phtalates.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!