Actualisé

GenèveLe Dauphiné libéré menace le MCG de poursuites

Le quotidien français reproche au parti genevois d'utiliser sans permission une photographie lui appartenant.

par
Jérôme Faas
La photo se trouve sur internet. Un clic sur elle fait apparaître sa source: le site web du Dauphiné libéré.

La photo se trouve sur internet. Un clic sur elle fait apparaître sa source: le site web du Dauphiné libéré.

A la provocation, le MCG ajoute-t-il l'appropriation sauvage du travail d'autrui? Le «Dauphiné libéré» le pense. La publication française reproche au parti d'avoir utilisé sans permission une de ses photos pour illustrer son affiche de campagne. Y cohabitent Michel Charrat, chef du Groupement transfrontalier, et le slogan «Les ennemis des Genevois! Frontaliers ASSEZ!»

Dans un mail expédié samedi, le quotidien menace le MCG de poursuites judiciaires. «Nous ne retirerons rien du tout, assure Eric Stauffer. Cette photo est disponible sur le web. Aucun copyright n'y est incrusté.» Un clic sur l'image fait en revanche apparaître sa source, le site internet du journal.

Julien Estrangin, directeur des éditions de Haute-Savoie du Dauphiné, expliquait hier n'avoir aucun commentaire à apporter. Le journal, avec qui le MCG a pris contact, n'a pas encore décidé de ses actions futures. Eric Stauffer, président d'honneur du parti, annonce déjà la couleur. «Qu'ils nous assignent devant un tribunal suisse. S'ils saisissent un tribunal français, nous ne viendrons pas!»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!