Finances publiques: Le déficit sera pire que prévu à Neuchâtel
Actualisé

Finances publiquesLe déficit sera pire que prévu à Neuchâtel

Les prestations hospitalières accrues, en particulier pour celles hors canton, plombent les comptes pour l'exercice en cours.

Le canton espère pouvoir compenser en grande partie ses surcoûts.

Le canton espère pouvoir compenser en grande partie ses surcoûts.

Keystone

Les prévisions pour les comptes 2017 de l'Etat de Neuchâtel sont mauvaises. Le déficit s'élèverait à 59,6 millions de francs, soit une détérioration de près de 10 millions par rapport au budget. Pour le Conseil d'Etat, ce résultat intermédiaire confirme la nécessité de réduire les charges de fonctionnement.

L'estimation réalisée sur la base de chiffres relevés fin mai laisse entrevoir des détériorations dans des domaines de charges qui échappent à la maîtrise des autorités. Il s'agit entre autres de prestations hospitalières accrues, en particulier pour les hospitalisations hors canton.

Ces surcoûts pourront toutefois être en grande partie compensés, assure jeudi le Conseil d'Etat. Des provisions excédentaires seront dissoutes et les départements et les services devront limiter encore plus strictement leurs engagements d'ici à la fin de l'année. Sur le plan des recettes, la part au bénéfice de la BNS sera supérieure au budget pour un montant de 10 millions.

Le Conseil d'Etat se dit résolu à respecter l'objectif budgétaire assigné par le Grand Conseil, soit un déficit de 50 millions de francs. Il estime que ces prévisions confirment la nécessité de rationaliser l'organisation des institutions. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion