Le délit d'initié est un sport de masse
Actualisé

Le délit d'initié est un sport de masse

Les valeurs de plus de 40%d'entreprises ayant fait l'objet d'offres de rachat depuis un an ont connu des transactions «anormales et suspectes» peu avant l'annonce officielle des opérations.

Selon le New York Times, sur 90 fusions de plus de 1 milliard de dollars (1,24 milliard de francs) examinées, les valeurs de 37 sociétés ont fait l'objet de transactions anormales. Les investisseurs ayant acheté des actions ont pu réaliser rapidement des gains jusqu'à 40%.

Ton opinion