Publié

ville de GenèveLe dépôt neuf mais vérolé coûtera une fortune à la Ville

Les malfaçons de la chape du bâtiment dédié aux œuvres d’art obligeront la Municipalité à débourser 8 millions.

Le Musée d’art et d’histoire a déjà déménagé 40% du total de ses pièces dans le nouveau dépôt.

Le Musée d’art et d’histoire a déjà déménagé 40% du total de ses pièces dans le nouveau dépôt.

TDG – G. Cabrera

La Ville de Genève devra sans doute débourser plus de 8 millions de francs pour refaire les chapes de son tout nouveau dépôt à œuvres d’art, frappé de malfaçons. Ainsi que le rapporte la «Tribune de Genève», le bâtiment de quatre étages (dont trois en sous-sol) situé dans l’écoquartier Carré Vert, à la Jonction, a coûté 45 millions de francs. L’entreprise qui a réalisé les travaux est désormais en faillite, raison pour laquelle un risque existe que la Municipalité doive mettre elle-même la main à la poche. L’administrateur de la société est actuellement sous le coup d’une procédure pénale notamment pour gestion fautive, banqueroute frauduleuse et fraude dans la saisie, précise le quotidien genevois. La Ville de Genève n’exclut pas d’attaquer l’homme au civil pour tenter de récupérer tout ou partie des sommes que sa mésaventure lui coûtera. (jef)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
180 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

censuré

29.11.2020 à 23:38

Pas la peine de commenter , la censure de 20 min. s'en occupe .

Jupiter

29.11.2020 à 09:31

Les malfaçons sont trop courantes dans la construction, ainsi que les pseudos faillites. Il est grand temps de mettre en place un système de contrôle et de poursuite à l'encontre des contrevenants. Clients et employés y gagneraient.

Michel Gasser

29.11.2020 à 09:27

Ce cas est une preuve de plus que la loi du (meilleur) marché à tout prix engendre les plus fortes dépenses après-coup. Ai-je tort ?