Actualisé 11.04.2011 à 11:33

Au ParlementLe député religieux matait du porno

Un député conservateur indonésien a démissionné après avoir été surpris à regarder du porno sur son ordinateur en pleine séance au Parlement.

Un député indonésien, membre d'un parti religieux conservateur, a démissionné lundi après avoir été surpris en train de regarder des images pornographiques sur son ordinateur pendant une séance au Parlement.

«En toute connaissance de cause et sans être forcé par quiconque, pour le bien et l'honneur de mon parti, je présente immédiatement ma démission» du Parlement, a déclaré le député Arifinto, lors d'une conférence de presse télévisée.

«Je vais chercher à m'améliorer en récitant le Coran, demander des conseils auprès du clergé, donner l'aumône aux pauvres et faire le bien pour atteindre la gloire dans la vie ici-bas et au-delà», a-t-il ajouté.

Arifinto, membre du Parti pour la justice et la prospérité (PKS), avait été surpris et photographié vendredi en train de regarder une image pornographique sur une tablette qu'il maintenait sous la table, en pleine séance du Parlement.

La photographie avait été postée sur le site d'un journal local et a provoqué une vague de commentaires indignés sur Twitter pendant le week-end.

Le Conseil d'éthique du parlement a indiqué que l'affaire faisait l'objet d'une enquête.

Arifinto affirme qu'il est tombé sur ces images pornographiques après avoir ouvert par mégarde un lien sur un message.

Une partie des Indonésiens, plus grand pays musulman du monde, avaient été scandalisés en 2010 par la diffusion sur internet de vidéos amateurs pornographiques mettant en scène un célèbre chanteur de rock indonésien.

Le ministre de la Communication, Tifatul Sembiring, élu d'un parti islamique, avait alors ordonné aux fournisseurs d'accès de bloquer l'ensemble des sites pornographiques, une tâche techniquement impossible à réaliser. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!