Ligue 1: Le dérapage misogyne de fans de l'OM excédés
Actualisé

Ligue 1Le dérapage misogyne de fans de l'OM excédés

Il flottait un parfum insurrectionnel lors du match de clôture entre deux équipes terriblement décevantes cette saison, Marseille et Bordeaux.

Les supporters de l'OM ont rivalisé de banderoles tantôt drôles, tantôt franchement misogynes («Retourne à ton vrai métier, femme au foyer», adressé à l'actionnaire du club Margarita Louis-Dreyfus), des explosions de pétards ont retenti régulièrement, et les CRS ont été déployés en fin de rencontre au pied des virages du Vélodrome.

Sur le match, les Marseillais ne méritent sans doute pas la comparaison avec les chèvres qu'avaient pris soin de dessiner certains supporters du Vélodrome, accompagnées par la musique de Benny Hill. Ils se sont procuré les occasions les plus franches face à des Bordelais très peu entreprenants, par Rémy Cabella (26e) ou Florian Thauvin (31e), et Benjamin Mendy et Nicolas Nkoulou se sont montrés à leur avantage en défense.

Reste que l'OM n'a toujours pas gagné depuis maintenant 9 matches en championnat – et depuis septembre au Vélodrome en L1 – et que, désormais 14e, il ne compte toujours que six longueurs d'avance sur le premier relégable, le Gazélec Ajaccio, tenu en échec à Angers samedi (0-0).

(20 minutes/afp)

Ton opinion