Super League: Le derby Servette - Sion noyé par la pluie
Actualisé

Super LeagueLe derby Servette - Sion noyé par la pluie

Le match renvoyé par l'arbitre M. Klossner sur le coup de 18h45 devra être rejoué. Probablement après la finale de la Coupe de Suisse... Semaines anglaises en perspectives.

par
J.-Ph. Pressl-Wenger
Genève
L'arbitre a pris sa décision environ une heure avant le coup d'envoi.

L'arbitre a pris sa décision environ une heure avant le coup d'envoi.

Le directeur de jeu s'est rapidement expliqué après avoir pris sa décision. «Deux heures avant la rencontre, certaine portio du terrain étaient déjà impraticables, mais nous avon décidé d'attendre 45 minutes pour prendre une décision, histoire de voir si l'eau pouvait être drainée.» Durant ce laps de temps, la pluie a redoublé d'intensité et l'état s'est péjoré. «Le ballon ne rebondissait plus, a enchaîné M. Klossner. Dans un match important comme ce derby, le risque de blessure était trop important.»

L'entraîneur servettien Sébastien Fournier, dont l'équipe va devoir enchaîner les semaines anglaises (matches le week-end et en semaine) s'est montré fataliste. «Ce sont les aléas du foot, a commenté le Nendard. Ce n'est pas idéal pour nous, mais on va s'adapter à la situation.»

A la question de savoir si de jouer tous les trois jours pouvait constituer un avantage pour son équipe, Fournier a soufflé le chaud et le froid. On peut voir les choses de manière positive ou négative. «Si les matches s'enchaînenet, on gamberge peut-être moins, mais la gestion des joueurs se fait différemment, notamment en ce qui concerne les suspensions et les blessures.» Servette aurait été privé de trois titulaires samedi (Kossoko, Rüfli et Barroca, tous blessés).

Quand rejouer la rencontre?

Deux dates semblent se dessiner pour rattraper cette rencontre. Le mercredi 22 mai tient la corde, mais la Ligue devra trancher. Une date de réserve était prévue mercredi prochain. Mais la Champions League forcerait les organisateur genevois à avancer la rencontre à 18h30, ce qui irait à l'encontre des accords conclus avec le centre commercial attenant au Stade de Genève.

Alexandre Pasche (milieu de terrain du SFC): Comment évaluez-vous la décision d'annuler le match?

Alexandre Pasche (milieu de terrain du SFC): Comment évaluez-vous la décision d'annuler le match?

Alexandre Pasche (milieu de terrain du SFC): Comment évaluez-vous la décision d'annuler le match?

C'est normal, la pelouse était vraiment impraticable. Elle n'aurait permis à personne de produire du beau jeu.

Enchaîner les semaines anglaises, c'est une perspective qui vous réjouit?

Disons que ça nous permettrait peut-être de ne pas trop gamberger entre les rencontres.

Avez-vous une préférence dans les dates possibles pour rejouer?

Le plus tôt sera le mieux. Le mercredi qui vient serait idéal.

Ton opinion