09.07.2020 à 19:04

Phoenix, Etats-Unis

L’ultime sacrifice d'une mère transformée en torche humaine

Se sentant prise au piège, une mère a décidé dans un dernier sacrifice de jeter son enfant de trois ans par le balcon pour le sauver des flammes de son appartement. Elle n'a pas survécu.

de
atk

Phillip Blanks, 28 ans, un ancien membre des Marines et joueur de football américain est rapidement devenu un héros, le 3 juillet dernier, après avoir attrapé un garçon de trois ans jeté d’un immeuble en flammes à Phoenix, en Arizona. Se sentant prise au piège, la mère du bambin n’a pas eu d’autre choix que de tenter le tout pour le tout pour sauver sa progéniture. Une vidéo déchirante de ces moments dramatiques a été tournée par un autre témoin de la scène.

On y voit l’ancien militaire courir vers la maison pieds nus après avoir entendu des appels à l’aide. Il réussit alors à attraper in extremis Jameson Long qui venait d’être lancé du balcon par sa mère. «Je n’ai pas beaucoup réfléchi. J’ai réagi», a expliqué l’ancien militaire aux médias. «Sa tête a parfaitement atterri sur mon coude. Je ne me considère pas comme un héros, mais comme une personne formée pour faire son travail et protéger des gens».

La mère de Jameson, Rachel Long, 30 ans est décédée dans l’incendie. Des témoins oculaires ont raconté qu’elle était en feu à ce moment là, mais plutôt que de se mettre en sécurité, elle est retournée chercher sa fille Roxanne, elle n’est malheureusement jamais revenue.

C’est elle la véritable héroïne de l’histoire. Elle a fait un ultime sacrifice pour sauver ses enfants

Phillip Blanks

Roxanne, la deuxième fille, a été sauvée par un voisin qui a défoncé la porte de l’appartement pour l’attraper. «Je me suis aperçu qu’elle avait été gravement brûlée sur le haut de son corps quand je l’ai tirée dehors», a expliqué Leonard Thomson à ABC7.

Jameson et sa soeur de huit ans ont été transportés à l’hôpital avec des brûlures, mais leur vie n’est pas en danger. Une récolte de fonds sur GoFundMe a été lancée pour aider la famille à faire face aux frais des opérations. Plus de 19’000 fr. ont déjà été recueillis.

Plus de 100 pompiers ont été nécessaires pour éteindre l’incendie. Les causes du sinistre ne sont pas encore connues. Une enquête est ouverte.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!