Le dernier volet de «Resident Evil» prend la tête du box office
Actualisé

Le dernier volet de «Resident Evil» prend la tête du box office

Les vampires de «Resident Evil» ont encore une longue vie devant eux!

Produit par Screen Gems, une filiale de Sony, «Resident Evil : Extinction» prend en effet la tête du box office du week-end, engrengeant 24 millions de dollars (17,08 millions d'euros) de recettes, selon les estimations données par le studio Sony dimanche

Dans ce film, troisième volet de «Resident Evil», Milla Jovovich combat une nouvelle fois des zombis avides de chair.

Il s'agit des meilleures recettes réalisées dans ses premiers jours par l'un des «Resident Evil». En effet, «Extinction» a dépassé les 23 millions de dollars (16,37 millions d'euros) de recettes gagnés par le deuxième volet de «Resident Evil : Apocalypse», lors de son premier week-end à l'écran.

D'après le studio Sony, il pourrait y avoir des suites à «Resident Evil», même si «Extinction» était sensé être le dernier de la série.

«Jusqu'au prochain», commente Rory Bruer, le responsable de la distribution de Sony, en plaisantant. «Cela ne me surprendrait pas du tout si, après considération du succès de la concession, ils trouvaient un moyen d'en réaliser un autre. C'est une réelle possibilité».

Le film «Good Luck Chuck» de Lionsgate, avec Jessica Alba et Dane Cook dans une comédie romantique autour du sort d'un homme malchanceux dans sa quête du vrai amour, se retrouve quant à lui numéro deux du Box office avec 14 millions de dollars de recettes (9,97 millions d'euros), malgré la quasi-unanimité des critiques négatives à son encontre.

Le «Sydney White» de Universal, dans lequel Amanda Bynes joue une étudiante qui s'engage dans une confrérie d'exclus luttant contre les snobs de son campus, a pour sa part remporté la sixième place, avec 5,3 millions de dollars (3,77 millions d'euros) de recettes.

Le film en tête du box office le week-end d'avant, le thriller «A Vif», est quant à lui retombé au troisième rang, avec 7,4 millions de dollars (5,27 millions d'euros) de recettes, pour un total de 25,1 millions de dollars (17,87 millions d'euros).

Quant à «l'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford» avec Brad Pitt et à «Into The Wild» de Sean Penn, ils sont tous deux à l'écran pour l'instant dans un nombre limité de cinémas.

Mais «Into the Wild», film réalisé par Paramount Vantage avec Emile Hirsch qui interprète la vraie histoire de Christopher McCandless, un étudiant diplômé parti deux ans à l'aventure, en Amérique du Nord, et finissant de façon tragique en Alaska, sera donné dans davantage de cinémas à partir de vendredi prochain.

Il faudra en revanche attendre le 5 octobre pour pouvoir visionner «l'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford» dans plus de salles. Ce film raconte la dernière année de J.James.

(ap)

Ton opinion