Le deuxième live de Britney entre chewing gum et cocaïne
Actualisé

Le deuxième live de Britney entre chewing gum et cocaïne

Le deuxième mini showcase marquant le grand retour de Britney Spears sur scène a provoqué un scandale.

La chanteuse s'est produite le mercredi 2 mai à Anaheim, en Californie, pour un deuxième showcase-playback de 15 minutes. Si la plupart de ses fans étaient enchantés de sa première courte apparition à San Diego, de nombreuses critiques ont accompagné celui d'Anaheim.

Selon le magazine américain «People», Britney ne s'est donné aucune peine et son playback était d'autant plus frappant qu'elle mâchait un chewing gum pendant ses chansons.

Et comme si cela ne suffisait pas, Britney qui vient de sortir d'une cure de désintoxication, a joué avec sa consommation de cocaïne pendant la chanson «Toxic», comme l'a affirmé le journal britannique «Daily Mail». Pendant qu'elle chantait «I need a hit, baby give me it» (J'ai besoin d'un hit, chéri donnes-en moi un), Britney a fait comme si elle sniffait de la cocaïne en reniflant son doigt, avant de ricaner vulgairement.

En plus de cela, le mini-concert était encore plus court qu'à San Diego: un spectateur est parvenu à monter un petit moment sur la scène que Britney a du précipitamment quitter encerclée par ses gardes du corps. Le show n'a donc duré que 12 minutes. Et certains spectateurs avaient payé 300 dollars pour y assister.

Ton opinion