Libération du Suisse Andreas Notter: Le DFAE exprime son «soulagement»
Actualisé

Libération du Suisse Andreas NotterLe DFAE exprime son «soulagement»

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) se dit «soulagé» après la libération du Suisse Andreas Notter, délégué du CICR enlevé dans le sud des Philippines il y a trois mois.

Il appelle le groupe rebelle d'Abou Sayyaf à libérer rapidement le dernier otage entre ses mains.

«Nous sommes soulagés et heureux de cette nouvelle», a indiqué à l'ATS le porte-parole du DFAE, Andreas Stauffer, sans vouloir donner plus de détails quant aux circonstances de la libération et l'état de santé de M. Notter. «Nous demeurons en contact étroit avec les autorités philippines ainsi qu'avec le Comité international de la Croix Rouge (CICR)», a-t-il simplement ajouté.

«Le DFAE demande que le dernier otage aux mains du groupe, l'Italien Eugenio Vagni, soit lui aussi libéré dans les plus brefs délais», a toutefois souligné M. Stauffer.

Les rebelles islamiques détiennent toujours cet autre délégué du CICR, âgé de 62 ans et qui serait souffrant, selon des informations philippines. Le 2 avril, ils avaient procédé à une première libération en relâchant une employée philippine de l'organisation, Mary Jean Lacaba.

Les trois employés du CICR avaient été enlevés le 15 janvier sur l'île de Jolo, dans le sud de l'archipel. Ils réalisaient un projet d'assainissement dans une prison. Durant leur captivité, le CICR a pu garder le contact téléphonique avec eux. (ats)

Ton opinion