Syngenta: Le DG Mike Mack quitte la société après 14 ans
Actualisé

SyngentaLe DG Mike Mack quitte la société après 14 ans

Mike Mack va quitter l'entreprise fin octobre et sera remplacé par intérim par le directeur financier John Ramsay.

Mike Mack a travaillé 14 ans pour Syngenta.

Mike Mack a travaillé 14 ans pour Syngenta.

Le groupe agrochimique bâlois Syngenta perd son directeur général, l'Américain Mike Mack, qui s'en ira à fin octobre après huit ans à son poste. L'intérim sera assuré par le chef des finances, le Britannique John Ramsay, jusqu'à la nomination d'un successeur.

La démission annoncée mercredi de Mike Mack constitue une certaine surprise. Même si elle intervient dans le contexte des derniers mois, qui a vu Syngenta rejeter les tentatives de rachat par le groupe américain Monsanto. Le choix stratégique du groupe rhénan a été salué par certains, déploré par d'autres.

A la Bourse suisse, les investisseurs ont salué l'annonce du départ de Mike Mack. L'action Syngenta a ouvert en hausse de 4,6%, alors qu'elle a reculé de plus de 20% au cours des deux derniers mois. Vers 10h15, elle gagnait encore 4,5% encore pour valoir 324 francs, signant l'une des bonnes performances de la séance.

Le temps venu

«Je pense que le moment est venu pour la société de bénéficier des perspectives d'un nouveau chef», explique Mike Mack, cité dans le communiqué. Au-delà, le dirigeant américain, qui au total aura travaillé quatorze ans pour Syngenta, juge que les conditions de marché sont difficiles.

Pas plus tard que samedi, un groupe d'actionnaires s'est constitué pour exiger un examen de la stratégie de Syngenta. Ils se sont notamment dits mécontents de la marche des affaires et de la gestion de la multinationale, lui reprochant notamment d'avoir manqué plusieurs opportunités créatrices de valeur ces dernières années.

Louanges de Demaré

Du côté du conseil d'administration, un tout autre son de cloche résonne. Ainsi, son président, le Belge Michel Demaré remercie Mike Mack pour sa «contribution très significative» à l'essor de Syngenta. Pour mémoire, l'Américain occupe la présidence de la direction générale depuis début 2008.

Pour mémoire, Syngenta a repoussé en août une offre publique d'achat (OPA) de 47 milliards de dollars de Monsanto. Le groupe a annoncé la semaine dernière un recul plus marqué que prévu de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, la faiblesse du réal brésilien en particulier ayant grevé ses ventes à l'international.

L'entreprise rhénane entend par ailleurs soigner ses actionnaires. Elle va consacrer pas moins de 2 milliards de dollars (1,91 milliard de francs) à racheter ses propres actions, en pensant aux plus mécontents d'entre eux, furieux du micmac ayant entouré le rejet de l'offre de Monsanto. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion