Primes maladie impayées: Le dialogue entre cantons et assureurs a été renoué
Actualisé

Primes maladie impayéesLe dialogue entre cantons et assureurs a été renoué

Une solution se dessine dans le conflit autour de la suspension des prestations de l'assurance maladie.

Le dialogue entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de la santé (CDS) et santésuisse a été renoué, a annoncé mercredi le DFI dans un communiqué.

Le conseiller fédéral Pascal Couchepin a conduit mardi une discussion entre les parties. Pierre-Yves Maillard, le président de la CDS, et Stefan Kaufmann, le directeur de l'association faîtière des assureurs maladie, «se sont accordés sur la plupart des points à régler», a précisé le Département fédéral de l'intérieur (DFI).

Des points «de détail» restent néanmoins à être réglés. Les parties se sont engagées à livrer rapidement des éléments chiffrés afin de conclure les discussions. Interrogé par l'ATS, le porte-parole du DFI Jean-Marc Crevoisier n'a pas souhaité en dire plus, afin de ne pas «court-circuiter le processus».

Les cantons trop pressés

Cantons et assureurs ont rompu leurs négociations le 16 février. La CDS souhaitait ancrer au plus vite dans la loi la solution envisagée en automne avec santésuisse au problème des primes maladie impayées. Elle a annoncé vouloir déposer rapidement une proposition aux Chambres fédérales «sur la base des convergences déjà trouvées».

L'association faîtière aurait voulu encore régler trois points avant de finaler le compromis. Un des points concernait les subsides accordés par les cantons aux assurés de revenu modeste. Le deuxième avait trait aux factures impayées des médecins et hôpitaux. La dernière controverse portait sur les assurés mauvais payeurs et sans domicile connu.

Les discussions entre la CDS et santésuisse pour trouver une solution nationale au problème des primes impayées ont débuté il y a une année. (ats)

Ton opinion