Lausanne: Le dieu Sven Väth de retour
Actualisé

LausanneLe dieu Sven Väth de retour

Jeudi, le DJ le plus adulé dans le monde par les clubbers fans de techno sera aux platines du MAD.

par
Julien Delafontaine

Sans Sven Väth, la musique électronique ne serait jamais devenue ce qu'elle est aujourd'hui. Durant ses trente années de carrière, le quadragénaire, né à Obertshausen près de Francfort, n'a en effet cessé d'influencer l'évolution du genre. Avec pour particularité de l'avoir fait dans tous les styles, d'où son extraordinaire notoriété publique et l'estime de ses pairs.

Dans les année 1980, d'abord, où, après s'être fait connaître dans l'electronic body music (EBM), il a fait découvrir puis populariser l'acid house en Allemagne. La décade suivante, c'est la trance qui est devenue un phénomène de mode en Europe grâce aux disques et aux artistes qu'il a produits sur ses deux labels, cultes, Eye Q et Harthouse.

Depuis le début des années 2000, il règne en maître absolu dans l'univers techno. Son agence de booking, Cocoon, est l'une des plus sélectes de la scène electro, ses parties Cocoon sont les plus courues d'Ibiza et son label Cocoon Recordings l'un des plus prolifiques du continent.

Sans oublier, cerise sur le gâteau, son Cocoon Club à Francfort. Sven Väth a investi plus de dix millions d'euros dans cet établissement ouvert en 2006: il en a fait le plus extravagant et futuriste jamais réalisé de nos jours.

Jeudi 22 h, MAD, Lausanne.

Ton opinion