Réseaux sociaux: Le dilemme qui a torturé des milliers d'internautes
Publié

Réseaux sociauxLe dilemme qui a torturé des milliers d'internautes

Lorsqu'un Taïwanais a posté sur Facebook une photo montrant des assiettes en fâcheuse posture dans une armoire, le web s'est précipité pour tenter de trouver une solution.

par
joc

Comment faire pour ouvrir la porte de cette armoire sans casser les assiettes qui s'y trouvent? Tel est le terrible dilemme auquel ont été confrontés les internautes taïwanais et chinois, raconte CNN. Tout a commencé lorsque cette mystérieuse photo a été publiée sur une page communautaire taïwanaise de Facebook. «Voilà une armoire qui ne pourra jamais être ouverte», a commenté l'auteur de la prise de vue, Tseng Shao-Tsen.

L'homme avait été appelé à la rescousse par une de ses amies, mère au foyer, qui ne savait pas comment s'y prendre pour ne pas massacrer ses assiettes. Rapidement, l'image s'est propagée parmi les internautes de Taïwan, avant de circuler en boucle sur le réseau social chinois Weibo. Le dilemme qu'a présenté Tseng Shao-Tsen a passionné les foules, qui lui ont proposé toutes sortes de méthodes pour ouvrir le meuble sans faire de casse.

Des propositions sérieuses, d'autres plus farfelues

La plupart des gens ont estimé que l'utilisation d'une couverture épaisse, d'un duvet ou d'un matelas suffirait à amortir la chute des assiettes. D'autres ont proposé de se servir d'une perceuse pour réaliser un trou dans le verre, puis de repositionner doucement les plats. Un certain Ping Chang a demandé à Tseng Shao-Tsen s'il ne pouvait pas simplement «coucher l'armoire à l'horizontale». Des internautes ont vu les choses en grand, conseillant au Taïwanais «d'envoyer le meuble dans l'espace» ou de carrément «inonder la pièce», histoire de faire flotter les assiettes. Plus pragmatique, une personne a estimé que l'armoire avait sa place dans un musée.

Alors que les propositions plus farfelues les unes que les autres continuaient d'affluer, l'amie de Tseng Shao-Tsen avait fini par trouver elle-même la solution: elle a simplement ouvert tout doucement une porte et retenu les assiettes avec l'autre main. Ensuite, elle a pu ouvrir le meuble sans provoquer de catastrophe. Cela valait bien la peine de se prendre pareillement la tête...

Ton opinion