Croatie: Le directeur d'une pharma propulsé Premier ministre
Actualisé

CroatieLe directeur d'une pharma propulsé Premier ministre

La nomination de Tihomir Oreskovic, qui n' aucune appartenance politique, doit encore être confirmée mercredi par la présidente croate.

Tihomir Oreskovic, le 23 décembre à Zagreb.

Tihomir Oreskovic, le 23 décembre à Zagreb.

Reuters/Antonio Bronic

La coalition formée en Croatie autour des conservateurs, arrivés en tête aux législatives de novembre, a choisi mercredi un homme d'affaires sans appartenance politique, Tihomir Oreskovic, pour diriger le nouveau gouvernement, décision qui doit être entérinée par la présidente du pays.

«Nous sommes parvenus à un accord sur le candidat au poste de Premier ministre. Il s'agit d'un expert sans appartenance politique, Tihomir Oreskovic», a déclaré à la presse Bozo Petrov, leader de la petite formation Most qui a rejoint mardi les conservateurs, rassemblant ainsi une majorité au sein du parlement.

Directeur chez Teva

Tihomir Oreskovic, 49 ans, doit officiellement être désigné Premier ministre et chargé de la formation du nouveau gouvernement en début de soirée par le chef de l'Etat, Kolinda Grabar Kitarovic.

Il a fait sa carrière dans l'industrie pharmaceutique et est actuellement le directeur financier pour l'Europe du géant pharmaceutique israélien Teva.

Les conservateurs de l'Union démocratique croate (HDZ), qui font ainsi leur retour au pouvoir après quatre ans dans l'opposition, et le Most disposent d'une majorité de 78 élus au total, sur les 151 que compte le parlement.

Les législatives croates du 8 novembre, premier scrutin depuis l'adhésion de cette ex-république yougoslave en 2013 à l'Union européenne, se sont déroulées avec en toile de fond la crise des migrants du Moyen-Orient, dont des milliers traversent au quotidien les Balkans vers l'Europe occidentale, et une longue récession économique qui touche le pays depuis six ans. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion