Suisse: Le directeur de Suisse Tourisme quitte son poste
Actualisé

SuisseLe directeur de Suisse Tourisme quitte son poste

Jürg Schmid a occupé la tête de l'organisation de marketing touristique pendant 18 ans, avec un salaire qui a défrayé la chronique.

Le directeur de Suisse Tourisme Jürg Schmid a annoncé son départ.

Le directeur de Suisse Tourisme Jürg Schmid a annoncé son départ.

Keystone

Le directeur de Suisse Tourisme Jürg Schmid va quitter son poste à la fin de l'année. Il aura occupé la tête de l'organisation de marketing touristique pendant 18 ans, à l'exception d'une interruption de cinq mois en 2010.

Suisse Tourisme a indiqué mardi dans un communiqué regretter la décision de démissionner de celui qui incarnait son action depuis l'automne 1999. L'association faîtière dit vouloir se mettre immédiatement à la recherche d'un successeur à Jürg Schmid. Elle va mettre en place dans ce but une commission de sélection.

Activité indépendante

Agé de 55 ans, le directeur de Suisse Tourisme va se lancer en indépendant et projette de fonder une agence de marketing. C'est cette raison qui l'a amené à quitter le navire. Il va également siéger au sein de divers conseils d'administration.

Marié et père de trois enfants, Jürg Schmid a oeuvré pour les CFF en 2010, en tant que responsable de la division voyageurs. Mais durant sa période d'essai, il a décidé de revenir auprès de Suisse Tourisme.

Auparavant, l'économiste de formation a passé six années au sein de la deuxième entreprise mondiale de logiciels, l'américain Oracle Corporation. Il a également travaillé pour le groupe californien Hewlett Packard et la banque privée zurichoise Vontobel.

Salaire abaissé

Pour rappel, en décembre dernier, le salaire du directeur de l'organisation touristique publique a été revu à la baisse par le Conseil fédéral. Sa rémunération de base ne dépasse désormais pas 312'889 francs et son bonus n'excède pas deux salaires mensuels et demis. La rémunération de Jürg Schmid avait augmenté de 395'715 francs en 2014 à 424'969 francs en 2015.

Le mandat de l'Alémanique aura été marqué par le tournant numérique et la réorientation stratégique de Suisse Tourisme vers les marchés internationaux, notamment l'Asie. Son action a été saluée dans le communiqué par Jean-François Roth, président de l'association faîtière, et Catherine Mühlemann, vice-présidente de l'organisation. Cette dernière emploie 244 collaborateurs répartis dans 26 pays. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion