Hôpital neuchâtelois: Le directeur médical de l'HFR débarque
Actualisé

Hôpital neuchâteloisLe directeur médical de l'HFR débarque

L'Hôpital neuchâtelois (HNE) opère des recrutements stratégiques après les récents départs survenus au sein de sa direction.

L'établissement hospitalier embauche le directeur médical de l'Hôpital fribourgeois (HFR), et engage un journaliste comme chargé de communication.

Bernard Vermeulen arrivera dès la fin de l'été, et succédera fin octobre à la directrice médicale démissionnaire Anne-Françoise Roud. Son mandat est fixé à deux ans. Il contribuera à la construction d'un projet médical fédérateur et motivant, a indiqué mardi le conseil d'administration.

Comme directeur médical de l'HFR, Bernard Vermeulen y a participé activement aux réformes hospitalières et à la définition des projets médicaux dans un contexte de crise financière et de recrutement, souligne HNE. Auparavant, il a travaillé plus de vingt ans aux Hôpitaux Universitaires de Genève, où il s'est notamment consacré au développement du service des urgences.

Journaliste à la communication

L'établissement neuchâtelois renforce en outre son service de communication en engageant pour début août un chargé de communication rattaché à la direction générale. Pierre-Emmanuel Buss, journaliste au quotidien «Le Temps» depuis 2000, travaillera conjointement avec la secrétaire générale Murielle Dessaules.

L'objectif est d'améliorer l'information à l'interne et à l'externe, dans un souci de transparence, dit HNE. Et d'ajouter qu'une stratégie hospitalière ne peut être déployée que si elle est bien comprise par la population, les patients, les soignants et le monde politique.

Par ailleurs, le choix d'un directeur financier pour remplacer Olivier Linder est «à bout touchant». Le conseil d'administration annoncera prochainement cette nomination. Quant au poste de directeur général, un mandat «de transition» est actuellement mis au concours. (ats)

Ton opinion