Leçon No 1: comment réaliser la comédie parfaite: «le direktor»
Actualisé

Leçon No 1: comment réaliser la comédie parfaite«le direktor»

COMEDIE – Prenez place, Lars von Trier va vous expliquer comment réussir une bonne comédie en quelques leçons.

Oui, Lars von Trier va vous faire rire. ça sonne bizarre, mais c'est pourtant vrai. Dès le début, le narrateur (Lars von Trier lui-même) précise qu'il s'agit d'une «comédie sans danger». Il justifiera ensuite tout au long du film l'ajout de tel élément ou de tel personnage à son histoire.

Celle-ci est plutôt acide, voire carrément pamphlétaire contre le monde du travail. Soit Ravn, un collègue adoré de tous et qui fait le lien avec le méchant directeur que personne n'a jamais vu. Ce Ravn est en réalité le vrai directeur. Mais il se cache derrière cette fausse entité pour se délester des tâches ingrates comme les licenciements. Un lâche, on vous dit. Le jour où il décide de vendre sa compagnie, il embauche un acteur pour incarner le directeur... Celui-ci se sent alors porteur d'une grande mission.

Celui qui fut l'un des initiateurs du Dogme dans les années 1990 s'est une fois encore donné pour contrainte de filmer avec l'«automavision». Grossièrement: un ordinateur calcule, selon la lumière et la scène, le meilleur montage et le plus simple. Ce qui fait qu'on passe d'une image à une autre sur un même plan. Oubliez (mais pas trop) «Breaking The Waves» ou «Dogville», souriez, et dites bonjour au

directeur...

Elsa Duperray

Le Direktor Trailer Bande annonceenvoyé par yokatai

De Lars von Trier, avec Jens Albinus, Peter Gantzler

Ton opinion