Le divorce des McCartney s'envenime
Actualisé

Le divorce des McCartney s'envenime

La presse britannique s'est fait l'écho mercredi de présumées maltraitances dont aurait été victime Heather, l'épouse. L'ex-Beatle s'est quant à lui contenté d'un no comment, réservant ses remarques aux juges.

Il "aimerait beaucoup répondre en public et en détails aux récentes allégations de son épouse contre lui (...) mais il reconnaît, après avoir pris conseil, que l'endroit adéquat pour la réponse à ces allégations faites à son encontre est la procédure de divorce en cours", selon une déclaration émanant du cabinet juridique Payne Hicks Beach, représentant le chanteur britannique.

La presse britannique a révélé mercredi un document de treize pages, envoyé par fax aux médias, qui dresse une liste détaillée de maltraitances dont l'épouse du chanteur aurait été victime de la part de son mari. Ce document ferait partie du dossier aux mains des juges.

Le document évoque des épisodes de violence notamment une entaille au bras administrée avec un verre de vin brisé, l'usage par Paul McCartney de drogues illicites notamment du cannabis, une consommation d'alcool excessive. La liste des récriminations est longue.

Le couple, qui a eu une petite fille âgée de 2 ans aujourd'hui, a entamé une procédure de divorce en mai 2006 après quatre ans de mariage. Mais ils n'avaient pas signé de contrat de mariage: Lady Heather réclame la moitié de la fortune personnelle de son mari qui est estimée à 825 millions de livres (près de 2 milliards de francs).

(ats)

Ton opinion